Le boulanger Poulaillon projette d'entrer en bourse
Communauté 0

Le boulanger Poulaillon projette d'entrer en bourse

18 Septembre 2015 - 2301 vue(s)
Le célèbre boulanger alsacien vient d'enclencher la procédure pour entrer en bourse avec l'ambition de faire appel au marché pour financer un développement et de nombreux projets.

Le groupe familial de boulangerie et de restauration rapide Poulaillon vient d’annoncer aujourd’hui son intention d’entrer en bourse après avoir enregistré son document de base auprès de l’AMF (n°15-067).

L’entreprise fondée en 1973 à Mulhouse par Paul Poulaillon, véritable institution régionale coiffe aujourd’hui deux acticités principales qui réalisent au total un volume d’affaires de 45,5 M€ : d’un côté la fabrication de produits traiteurs (40% environ du CA) pour la grande distribution, la RHF, la DA  avec deux outils industriels dont un de 12 000 m² à Wittelsheim, de l’autre un réseau de 35 points de vente dont 4 en franchise surtout dans l’Est de la France mais aussi à Besançon, Belfort, Dijon, Metz, Saint Quentin, Nancy… « Nous avions depuis longtemps cette idée de recourir au marché. Nous venons donc d’enclencher la procédure qui nous permettrait, en cas de succès, d’accélérer notre développement et de mener à bien de nombreux projets pour l’entreprise », explique à Snacking.fr Magalie Poulaillon, Gérante de la SARL Maison Poulaillon.

A travers les deux piliers du groupe, l’inventeur de la Moricette® s’adresser donc au consommateur final avec ses boutiques et à la clientèle professionnelle, avec son outil de production moderne. Dans son communiqué, le groupe Poulaillon rappelle un volume d’affaires en croissance de 16,4% en 2014, vs 2013 et un premier semestre en hausse de 19,4% (à 26,9 M€) tout en annonçant être rentable depuis sa création mais également une croissance de 12% en moyenne (EBE de 8 ;8% en 2014).

L’enregistrement du document de base constitue la première étape du processus d’introduction en bourse de Poulaillon sur le marché Alternext Paris, sous réserve des conditions de marché et de la délivrance par l’AMF d’un visa sur le prospectus relatif à l’opération.

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique