Délifrance veut frapper fort en 2016
Communauté 0

Délifrance veut frapper fort en 2016

3 Février 2016 - 4845 vue(s)
Après avoir réorganisé ses équipes, le spécialiste des produits de boulangerie-pâtisserie affiche de grandes ambitions pour 2016. Savoir-faire et Faire-savoir en seront des ingrédients essentiels.

Avec un chiffre d’affaires de 600M€, dont 30% réalisés en France, et une présence dans 60 pays à travers le monde, Délifrance fait plus que jamais partie des poids lourds de la boulangerie-pâtisserie. Et le spécialiste du pain, de la viennoiserie ou des produits traiteurs surgelés entend bien le faire savoir ! Un vrai changement de cap pour l’entreprise réputée jusqu’ici plutôt discrète dans sa communication mais qui dispose pourtant de solides arguments à défendre. « Dans l’Hexagone, notre activité se découpe en 3 marchés principaux : la restauration hors-domicile qui pèse 40% du CA, la grande distribution dans les rayons boulangers représentant 55% de notre volume d’affaires et enfin 5% pour les produits BtoC surgelés destinés à la GMS et les freezer-centers sous forme de MDDs », expliquait ainsi Ludovic Bouet, le Directeur France, à l’occasion de la présentation des vœux de l’entreprise à la presse. Celui-ci est également revenu sur la nouvelle organisation de ses équipes (force de vente nationale, développement des ventes, qualité client, contrôle de gestion, back office) par marché pour renforcer son discours de spécialiste.

De nouveaux outils au service de l’innovation

Delifrance peut également s’appuyer sur son nouvel outil de production, inauguré en 2014 à Romans-sur-Isère, pour un investissement de 27M€ à l’époque. La nouvelle usine permet à l’entreprise de doubler ses capacités de production sur la viennoiserie prête-à-cuire tout en accroissant encore la qualité du rendu final. Car la premiumisation de l’offre est bien inscrite au programme de la stratégie 2016 avec un accent mis sur la montée en gamme de l’offre qui se ressent jusque dans le nouveau logo, sur un fond noir plus élégant. Et une baseline directrice : « La boulangerie-pâtisserie inspirée ». Un moyen pour Delifrance de réaffirmer sa force d’innovation sur un marché de la boulangerie en pleine évolution. La société a ainsi reçu l’an dernier plusieurs distinctions pour ses produits, dont le prix Snacking d’Or pour son Carré Burger Graines intenses permettant de réaliser des burgers à la française. S’appuyant sur des partenariats avec des grands noms du métier, comme Michel Roth, Pascal Tepper ou encore Thierry Bamas, Delifrance devrait animer ses marchés dans les prochaines semaines avec la sortie de plusieurs innovations : la gamme de pains Miniguettes pensée notamment pour le snacking, des croissants fourrés ou encore de nouvelles Tropéziennes déclinés en 5 « parfums ». Pour conclure, Ludovic Bouet résumait de la sorte son programme 2016 : « Notre stratégie s’articulera autour de 4 leviers : l’origine France de nos ingrédients, notre savoir-faire tout au long de la fabrication, la connaissance des marchés et notre inspiration créative ». Ajoutons à ceux-ci une nouvelle manière d’appréhender la communication et nous aurons là tous les ingrédients du nouveau cocktail Délifrance. A suivre…

Soutenez les restaurants avec San Pellegrino !
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique