Dubble, le concept healthy vise les 25 points de vente à fin 2017
Communauté 18

Dubble, le concept healthy vise les 25 points de vente à fin 2017

6 Février 2017 - 6233 vue(s)
Après une parenthèse de deux ans, liée à des turbulences avec une poignée de franchisés, les choses sont rentrées dans l’ordre et la petite chaîne de restauration rapide « bien être » créée par Jean-François et Corinne Eon en 2006, est repartie de plus belle. Le réseau qui a ouvert 2 nouvelles adresses en novembre dernier pour pointer 12 unités fin 2016, inaugurera 5 nouvelles franchises dans les prochains mois et compte bien en aligner 7 de plus avant la fin de l’année. Les deux fondateurs nous expliquent leur stratégie.

 

Dubble a fêté l’an dernier ses 10 ans, quelles sont les grandes étapes du réseau et comment se positionne aujourd’hui l’enseigne ?

Notre enseigne créée en 2006 à Marseille, place Joliette s’est d’emblée placée sur le terrain du bon et du bien manger à travers le choix des ingrédients, la composition des recettes et l’esprit maison. Un positionnement qui n’a pas changé depuis l’origine. C’est une affaire familiale et nous avançons à notre rythme sans la pression des financiers. Chez nous pas de laboratoire central ou de congélateur sur les sites, tout est frais et fabriqué maison sur place par nos partenaires franchisés. La naissance du concept dans la cité phocéenne, une ville à faible pouvoir d’achat, nous a permis de construire et d’éprouver un modèle qui a fait ses preuves sur un ticket moyen assez bas inférieur à 10 €. Une humilité qui est aujourd’hui une vraie force et qui permet à Dubble de s’implanter partout sans la barrière à l’entrée d’un modèle économique prémium (*). C’est en 2009 que nous avons signé la première franchise suite au salon Top Franchise Méditerranée. Dès 2010, notre premier partenaire ouvrait à Marseille Rond-point. Aujourd’hui 9 unités sont à Marseille, 1 à Clermont Ferrand, 1 à Perpignan et 1 à Neuilly-sur-Seine en petite couronne parisienne.

Comment se distingue la marque dans son offre ? Quels sont vos plats signatures et votre politique de R&D ?

Si notre enseigne est forte et identitaire, c’est qu’elle a su évoluer avec son temps. Clairement healthy à l’origine, son offre est aujourd’hui plus pointue avec des recettes végétariennes, véganes ou encore sans gluten. Notre panoplie couvre toutes les unités de besoins depuis les sandwichs froids et chauds, à la salade, en passant par les wraps, les soupes ou encore les jus de fruits réalisés comme toutes les recettes sur place. Notre carte qui change tous les six mois, est renouvelée de 75 % chaque année en se nourrissant des tendances puisées partout dans le monde. Parmi nos plats signatures de l’année : le veggie toasté, une sorte de burger toasté avec une galette de quinoa aux légumes faits maison et un pesto de choux kale mais aussi notre superfood dessert : un mélange de fruits frais, de yaourt grec et de granola maison. Mais parmi les best sellers vendus chez Dubble, il y a aussi le quinoa bowl qui remporte un grand succès avec ses 3 recettes composées de céréales, de légumes grillés et d’une protéine animale ou végétale.

le veggie toasté signature de Dubble Food :

Un pain rond brioché avec des graines, une galette de quinoa aux légumes "maison" du pesto de kale, des tomates et des épinards frais, le tout toasté à la presse.

Plusieurs franchisés vous ont quittés en 2013 pour quelles raisons ?

Nous avons connu en 2013-2015 des turbulences importantes qui auraient pu condamner notre réseau en pleine ascension. Une poignée de franchisés menés par un frondeur ont remis en cause leur contrat, recherchant sa nullité en nous attaquant en justice. Ils dénonçaient le savoir-faire pour pouvoir s'affranchir du versement des royalties et se faire rembourser leur investissement. Entrainés dans un parcours judiciaire de près de deux ans, nous avons préféré geler le développement jusqu’à ce que justice soit faite. Nous avons eu gain de cause sur toute la ligne, et nos ex-franchisés démissionnaires ont soit vendu, soit déposé l’enseigne. Si cet épisode a été très douloureux et éprouvant pour notre équipe, il nous a aussi rendus plus forts, encore plus proches du reste de nos franchisés qui sont aujourd’hui un socle très solide pour notre développement. Deux sont aujourd’hui multi-franchisés et deux autres le seront très prochainement. Après avoir repris les ouvertures en novembre avec deux nouvelles unités, ce sont cinq autres qui vont entrer en service : deux à Marseille, une seconde à Clermont-Ferrand, une au sein du centre commercial outlet de Miramas et une à Aix-en-Provence. Avec plusieurs autres contacts sérieux et notre retour au salon de la franchise fin mars, nous misons sur 25 restaurants fin 2017 ouverts ou signés.
 

Quel est le profil du franchisé recherché ?

Ce sont des gens qui apprécient le produit Dubble, qui sont capables de se l’approprier et de travailler beaucoup. Il faut aussi aimer le contact avec la clientèle et être disposé à se mettre en cuisine. Certes nous faisons de la restauration rapide, mais tous nos produits sont frais ce qui demande plus de temps et de l’application. Sur la plupart des emplacements, les restaurants Dubble sont ouverts 5 jours sur 7, sur un seul service. Un modèle économique qui est viable mais qui demande une attention de tous les moments. En amont, nous nous occupons presque toujours de la recherche d’emplacement. Ensuite nous assistons les franchisés dans leurs travaux et l’aménagement de leur restaurant. Nous les formons en immersion dans une unité et les assistons à l’ouverture. Une étape très importante ! Dubble voit l’avenir avec optimisme et avec une nouvelle dynamique. Nous nous sommes d’ailleurs structurés avec l’arrivée d’une animatrice réseau et d’un chargé de communication.

 

Dubble

 *Droit d’entrée : 20 000 € + 5 % royalties (pub et communication).

 

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique