Geco Food Service dévoile 5 pratiques pour une alimentation durable en restauration
Communauté 2

Geco Food Service dévoile 5 pratiques pour une alimentation durable en restauration

7 Juillet 2017 - 1204 vue(s)
Organisée par le référent des industriels sur le marché de la consommation hors domicile Geco, la table ronde qui s'est déroulée le 29 juin dernier, a présenté une charte des bonnes pratiques des entreprises du Food Service. Un engagement en 5 axes.

A l'heure où 10 millions de repas sont servis hors domicile chaque année en France, Geco Food Service a présenté sa charte des bonnes pratiques des entreprises agroalimentaires pour une alimentation durable en restauration.

1. Participer au développement des territoires

Fruit d’un travail mené pendant un an et demi, le premier axe de cette charte est la participation au développement des territoires grâce à la présence des entreprises qui contribuent à la vie économique et associative des régions. En optant pour des sites de fabrication à proximité des zones de production agricole, cela permet de créer des bassins d'emplois sur tous les métiers d'une filière, mais aussi de favoriser le bilan carbone, en optimisant les distances parcourues.

2. Réduire l'impact environnemental des produits

La réduction de l'impact environnemental des produits est d'ailleurs la seconde pratique annoncée dans cette charte. En effet, qu'elles portent sur le transport et la distribution, sur l'amélioration des processus industriels, ou sur l'optimisation et le recyclage, nombreuses sont les actions menées par les entreprises dans ce sens.

 « Les entreprises du Food Service se sont aperçues que leur rôle était peu connu. Il était urgent pour nous de reprendre la parole en mettant en avant le travail de la filière agroalimentaire à travers des témoignages », précise Danièle Broutin-Pichat, Présidente du Geco Food Service.  

3. L'amélioration continue de la qualité des produits

La troisième pratique vise à l'amélioration continue de la qualité des produits à travers toutes leurs composantes. Les industries agroalimentaires ont développé des exigences sanitaires strictes pour garantir la sécurité des aliments.

4. Réduire le gaspillage alimentaire

Au-delà de la sécurité des produits, le Geco invite aussi à devenir acteur de la réduction du gaspillage alimentaire en optimisant les process et en réalisant un accompagnement des professionnels de la restauration.

5. La transparence de l'information perçue aux restaurateurs

Enfin, le dernier axe de ce document valorisant une alimentation durable en restauration concerne la transparence. La charte explique qu'il faut améliorer le service et l’information à destination des restaurateurs en ouvrant par exemple les portes des usines.

Accédéz à la Charte des bonnes pratiques des entreprises agroalimentaires du food service

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !
 

Le Congrès du Snacking
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique