Levée de fonds de 710 K€ pour Gagao qui vise 20 unités à 2019
Communauté 5

Levée de fonds de 710 K€ pour Gagao qui vise 20 unités à 2019

1 Septembre 2017 - 2735 vue(s)
Le fondateur de Gagao, Stéphane Gross, a bouclé cet été une levée de fonds de 710 K€ pour asseoir son développement en propre, muscler ses équipes et accélérer la franchise. Le concept strasbourgeois de cacaotéria & coffee shop bio et équitable s’est donné les moyens de ses ambitions.

Pour le fondateur de Gagao, Stéphane Gross, cet ex-chocolatier reconverti dans le coffee-shop-cacaotéria, 2017 est une année charnière. Lui qui a monté en 2014, dans la capitale alsacienne, rue des Frères, ce concept spécialisé dans le chocolat dans toutes ses déclinaisons gourmandes chaudes et froides mais aussi le café, thé et les boissons frappées, a décidé de passer à la vitesse supérieure. Après l’ouverture en avril dernier de sa 2e adresse en kiosque dans le centre commercial Val d’Europe (en face du très prochain Primark), l’enseigne qui a enclenché aussi cette année la franchise avec Sighor en juin (installation d’un container Gagao sur l’aire de Sommessous près de Reims) et de SSP (en éphémère sur le parvis de la gare de Bordeaux), est parvenue à boucler une levée de fonds de 710 K€.

" Cette apport va nous permettre de nous développer en propre comme en franchise sous tous les formats", précise Stéphane Gross.

Si le fondateur de Gagao garde la main sur son entreprise, il a accueilli à son capital un pool d’investisseurs privés (200 K€), un club de business angels, la Caisse d’Epargne et les fonds d’investissements régionaux ADER et A2i. De quoi l’accompagner dans sa lancée et dans la création de nouveaux produits alors que la marque a affiné son positionnement avec une base line passée de "Cacaotéria bio" à "Cacaotéria & Coffee shop bio".

L'installation du container Gagao en gare de Bordeaux pour l'été 2017 - crédit Gagao

Une offre snacking qui se renforce pour le concept Gagao

Les ambitions de Stéphane Gross sont claires : développer l’enseigne qui est unique sur le marché avec près de 80 % de son offre bio et répond à la tendance boissons gourmandes qui trouve de plus en plus d’échos auprès des consommateurs. Mais Gagao ira plus loin, notamment sur le volet snacking et grignotage. Elle proposera, d’ailleurs, dans sa future unité prévue fin septembre dans la gare de Strasbourg (en face du Burger King) sur 50 m² avec terrasse de 18 m², des viennoiseries bio mais aussi une gamme de sandwichs assemblés sur place et des muffins également cuits dans le point de vente.

« A travers l’ensemble des formats en portefeuille, nous pouvons proposer à tous les franchisés, une solution clé en main pour s’installer en centre-ville, en centres commerciaux et partout ailleurs en dur, en kiosque ou en container », ajoute Stéphane Gross qui est très confiant puisqu'il a programmé 4 franchises supplémentaires l’an prochain (dont deux en cours de discussion à Metz dans le centre commercial Muse et en shop in shop à Lille) et 1 à 2 points de vente en propre avec l’objectif de 20 unités à 2019. D'ores et déjà, outre Strasbourg prévu fin septembre, il ouvrira à Paris-Gare de Lyon en janvier 2018 une unité dans la galerie Diderot. Courant de l'année, une autre est prévue avec Promométro, au sein de l'échangeur de la station RER Châtelet-Les Halles qui voit passer quotidiennement 800 000 personnes. 

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique