Canard Street lauréat du Grand Prix des Jeunes Créateurs du Commerce Unibail-Rodamco
Communauté 5

Canard Street lauréat du Grand Prix des Jeunes Créateurs du Commerce Unibail-Rodamco

25 Septembre 2017 - 2578 vue(s)
Un an après avoir vu le jour à Lille, le resto-épicerie Canard Street accède à la première place du podium du Grand Prix Unibail-Rodamco des Jeunes Créateurs du Commerce, ex æquo avec le concept cosmétique Laboté. Chacun remporte une récompense d’une valeur de 600 K€ et un ticket pour l'un des centres commerciaux gérés par la foncière.

Ils étaient 8 finalistes dont 3 concepts de restauration à passer le filtre du jury de la 11e édition du Grand Prix des Jeunes Créateurs du Commerce 2017. Au terme des toutes dernières délibérations, c’est encore un concept de restauration qui se distingue cette année. Son nom  Canard Street.

Epicerie et Street Food à la fois

"C'est une grande fierté et l’accès à un grand centre commercial dans les prochains mois", confie Nicolas Drouault, cofondateur avec Grégoire de Scorbiac, de ce jeune concept à la fois restaurant et épicerie sur le thème du canard. L'histoire commence au retour d’une année d’étude à Hong-Kong dans le cadre de son cursus école de commerce. Nicolas s’est frotté au canard laqué en mode street food au Pays du Milieu, il a aimé et veut en faire de même en France. Il mûrit alors l’idée et s’associe à l’un de ses amis pour se lancer dans l’aventure. C'est auprès des producteurs de plusieurs terroirs français qu'ils feront leur marché et dans les Halles Wazemmes à Lille qu’ils ouvrent en septembre 2016 leur commerce, un kiosque de 24 m² en mode comptoir avec 10 places assises.

« Cette proximité avec les artisans a façonné notre concept fondé sur le canard dans tous ses états, cuisiné sur place et servi au client en burger, magret, tartare, confit ou croustillant accompagné de wedges, les pommes de terre cuites dans la graisse de canard». 

 

canardstreet

Un 2e restaurant sur les chapeaux de roues

Un an après, le palmipède s’est fait des amis avec des fidèles autour de ce kiosque convivial où les clients se plaisent à faire une pause snacking ou à emporter pour la maison un saucisson de canard, un confit ou autres joyeusetés culinaires.  Les deux entrepreneurs ne se sont pas arrêtés là puisqu’ils ont investi tout récemment dans un local de 102 m² avec 56 places, au 62, rue de Béthune toujours à Lille. C’est un carton plein depuis l’ouverture fin août 2017. «Nous avons réussi à rendre le canard accessible et moderne sans lui faire perdre ses lettres de noblesse », ajoute Nicolas qui parle d’un ticket moyen entre 12 et 14 €.

canardstreet2

Le 2e point de vente de la rue de Béthune à Lille fait un carton

Même si les deux associés ont le succès modeste, la 2e unité est clairement le pilote de ce qui est appelé à devenir une chaîne. Avec les 600 K€ remportés à ce grand prix Unibail-Rodamco et la porte ouverte dans un grand centre commercial (ils espèrent Les 4 Temps à la Défense), il y a fort à parier qu'ils iront loin. En tout cas, on leur souhaite. 

Un prix "Coup de coeur" a été attribué au concept de restauration pour les sportifs Liife situé rue des Petits Carreaux à Paris. Il remporte 175 000 € de dotation pour la réalisation d’un concept « pop up ».

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique