Lodarest convertit ses Popeyes en Independance Burger et vise les 10 adresses en 2019
Communauté 3

Lodarest convertit ses Popeyes en Independance Burger et vise les 10 adresses en 2019

20 Décembre 2018 - 7485 vue(s)
L’aventure Popeyes aura fait long feu puisque le masterfranchiseur français, le groupe Lodarest vient de convertir les 3 établissements existants aux couleurs de sa nouvelle enseigne Independance Burger et a programmé au moins 7 nouveaux projets l’an prochain.

C’était le 8 février 2018, Popeyes Louisiana Kitchen ouvrait son premier restaurant en France aux côtés du masterfranchisé français Lodarest, à Roques près de Toulouse avant Montpelliers puis un 3e à Blagnac tout en annonçant un plan de développement ambitieux. Finalement, le groupe Lodarest conduit par Loïc Bernard ayant constaté des divergences de stratégie avec la tête de réseau a préféré enclencher un autre projet sur ses 3 emplacements français : le lancement de sa propre marque de burger, Independance Burger. En 3 jours, il a converti ses restaurants aux couleurs de la nouvelle marque dans un cadre lounge et chaud.

 Nous enregistrons depuis une semaine, des taux de fréquentation 30 % plus élevés que par le passé avec des pointes à plus de 800 couverts sur le site de Montpellier pour un ticket moyen à peine plus élevé que 10 €, explique Loïc Bernard.

Independanceburger

De la viande fraîche à prix éco pour se différencier

Pour le président de Lodarest, il est clair que si le marché n’attendait certainement pas une énième enseigne de burger classique, il serait sensible à une marque positionnée sur 100 % frais et français à des prix très accessibles. C’est donc avec des formules menu burger-boisson-frites à tarifs pour le moins agressifs entre 7,75 € et 8,75 € que la nouvelle enseigne compte bien marquer son territoire et séduire en masse sa clientèle. Au choix plus d’une dizaine de burgers dont 7 références au bœuf à base de viande fraîche et de pain brioché frais, 3 au poulet et 1 au poisson, des wraps, des morceaux de poulet frit, de nuggets, des salades et à partir de janvier, des crevettes panées. Une offre plutôt large qui peut être complétée de "sides" (accompagnements de type salades, oignons rings, cheddar bacon) pour adresser le plus grand nombre. « Vive le burger libre », crie le slogan sur les murs des restaurants. Une manière de témoigner que la marque se veut différente de l’offre du marché avec la ferme volonté de démocratiser le premium, façon 100 % frais et de créer une passerelle entre le vrai burger américain et les attentes des Français pour un produit bon marché et de grande qualité. Un milkshake devrait aussi trouver sa place sur la carte dès le mois prochain.

  • Ouverture mi-décembre, du Independance Burger de Montpellier-Comédie

    Ouverture mi-décembre, du Independance Burger de Montpellier-Comédie

  • Independance burger

    Independance burger

  • Independance burger

    Independance burger

  • Independance burger

    Independance burger

10 à 12 restaurants à fin 2019

Fier d’un lancement qu’il dit réussi notamment place de la Comédie à Montpellier qui a valeur de flagship, Loïc Bernard voit l’avenir avec ambition. D’autant que plusieurs projets sont d’ores et déjà dans les tuyaux, notamment avec la foncière BBFD qui l’accompagne dans ses développements. L’unité en périphérie de Montauban est déjà en construction tandis que Le Mans et Bordeaux (centre) seraient déjà programmés pour le premier semestre 2019, tout comme une demi-dizaine. Mais Lodarest ne compte pas s’arrêter là puisque le groupe qui a toujours exprimé sa volonté de développer un portefeuille multi enseignes, envisage d’importer deux marques californiennes qui devraient faire leur entrée sur le territoire dès l’an prochain.

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (1)
Gravatar
Par mike hamdi le 30/07/2019 à 23:01
quel gachit davoir fait disparaitre l'exellent popeye, les francais ne comprennent rien au fast food ,
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique