La Piadineria devient La Piadina en France et ouvre sa 6e unité à Ormesson
Communauté 1

La Piadineria devient La Piadina en France et ouvre sa 6e unité à Ormesson

14 Mars 2019 - 1122 vue(s)
Suite à la JV montée par FrenchFood Capital et l’italien La Piadineria, la nouvelle entité française part à la conquête de l’hexagone. Rebaptisée de ce côté des Alpes La Piadina, elle vient d’ouvrir dans le centre commercial Pince Vent à Ormesson, arrive à Paris en mai et prévoit 7 nouvelles unités en 2019. Elle vise les 100 à 5 ans.

Avec une ouverture dans le centre Commercial Pince Vent début mars à Ormesson (94), une prochaine en mai, rue d’Anjou à Paris suivie au 2e semestre de Vélizy 2, puis des Quatre Temps, de Carré Sénart puis de Créteil Soleil notamment, le développement de La Piadina avance et vite pour la marque italienne portée en France par FrenchFood Capital et qui compte déjà 5 unités dans le Sud de la France à Marseille, Toulon et Nice. Il faut dire que ce concept, tout ce qu’il y a de plus fast casual, peut compter sur une identité forte et un parti pris pour la fraîcheur de ses produits en provenance directe d’Italie et de ses piadina fabriquées à la commande pour une qualité optimale. « Les produits sont élaborés de A à Z sur place en partant d’un pâton. On obtient des fines galettes de froment sans levure qui sont ensuite garnies, selon les recettes, de charcuteries et fromages italiens, de légumes, de salade », explique Laure Maumus, la directrice générale de la marque en charge du développement en France et qui insiste sur l’ambition de La Piadina de garder son italianité à travers ses recettes, ses ingrédients et son authenticité. Passé au laminoir, le pâton est alors cuit sur une plancha, garni à chaud avant d’être plié pour pouvoir être consommé sur place ou à emporter. 

Classique ou XL, avec 3 types de pâtes

Lorsque le client se présente, il a le choix de sa recette mais aussi de la taille de sa piadina et surtout de sa pâte à base, soit de saindoux comme dans la tradition, de blé complet intégral avec huile d’olive ou de farine kamut bio, moins chargée en gluten. Proposées individuellement, les piadina s’inscrivent aussi dans le cadre de menu à 10,50 € ou 11,50 € en grande taille ou XL (plus garnie). Pour l’offre dessert, des baby piadina sont à la carte avec Nutella, Confiture aux côtés du traditionnel dessert italiens de type tiramisù ou canollo. Et pour les boissons, le choix est large avec des références tout droit venues de la botte. 

Piadina

Pour Laurent Plantier, Parteners chez FrenchFood Capital, cette enseigne est tout à fait dans l’air du temps et apporte une alternative originale et inédite qui convient très bien aux centres commerciaux comme aux centres-villes. Pour le coup, les ambitions sont grandes avec un objectif de 100 unités à 5 ans en France.  

 

 

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique