FrenchFood Capital boucle sa levée de fonds à 132 M€ sous gestion
Communauté 2

FrenchFood Capital boucle sa levée de fonds à 132 M€ sous gestion

17 Avril 2019 - 1582 vue(s)
En accueillant de nouveaux entrepreneurs alimentaires, des industriels du secteur et des investisseurs institutionnels dont BNP Principal Investments, Tikehau Capital et Fimalac, le fonds spécialisé dans le financement des PME et ETI du secteur agro-alimentaire est parvenu à réunir 132 M€ de fonds sous gestion. Une nouvelle manne pour ses développements en France et à l’international.

Avec ce nouveau tour de table à hauteur de 132 M€ réussi par les fondateurs de FrenchFood Capital Paul Moutinho, Perrine Bismuth et Laurent Plantier, rejoints par Denis Hennequin, le fonds d’investissement indépendant FrenchFood Capital peut aujourd’hui accélérer le développement de ses participations au sein de PME et ETI en croissance et à valeur ajoutée dans des tickets entre 5 et 40 M€. Des investissements qu'il opère aux côtés des propres investisseurs des entreprises dont la valeur est comprise entre 20 et 150 M€.

"Le fonds d’investissement doit être un accélérateur de développement, un sparing partner du dirigeant, en l’accompagnant sur les chantiers sur lesquels il se sent parfois trop seul. Une association entre l’expérience de l’investisseur, l’expertise opérationnelle et le réseau sectoriel ", Paul Moutinho.

5 prises de participation en 2018

Comme le souligne le FrenchFoodCapital, l’année 2018 qui a suivi son closing de 70 M€, a été déjà riche en investissements puisque le fonds a pris des participations notamment dans l’entreprise K-Santé (en décembre 2018) spécialisée dans la prise en charge nutritionnelle du surpoids pour accompagner les marques Kitchendiet, Dietbon et Goodsanté ou encore dans les 2 Marmottes, PME française qui produit et commercialise des thés et infusions depuis 40 ans (Octobre 2018). En septembre de l’année dernière, FrendFoodCapital avait aussi monté une co-entreprise avec la société italienne Piadineria pour booster la marque, rebaptisée Piadina dans l’hexagone, sur le marché français.

Cette dernière qui compte déjà 5 unités en France, va ouvrir en mai prochain, une unité urbaine, rue d’Anjou à Paris avant plusieurs implantations en centres commerciaux au second semestre dont Vélizy 2, les Quatre Temps, Carré Sénart, Créteil Soleil et Open Sky Plaisir.

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique