poke bar poke bowl
Communauté 4

Poké Bar surfe avec succès sur la tendance poke bowl

28 Mai 2019 - 1808 vue(s)
Parmi les pionnières sur le segment en pleine explosion du Poke Bowl, l’enseigne Poké Bar poursuit son développement avec l’ouverture début mai d’une 5e unité, du côté de Levallois-Perret avant une 6e dès le mois prochain annoncée à Neuilly-sur-Seine. La marque, qui devrait également prochainement essaimer en province, entend affirmer ses valeurs engagées autour d’une cuisine fraîche, réalisée sur place et soucieuse de l’environnement.

Début mai, Isabelle Bisseuil, l’ex-directrice marketing de Canal + et férue de cuisine, et son amie Elodie Macquet, ancienne expatriée spécialiste du marketing alimentaire, ouvraient leur toute nouvelle adresse Poké Bar, avenue de l’Europe du côté de Levallois-Perret. Leur histoire commune, en tant qu’associées fondatrices de l’enseigne, remonte à 2016, alors qu’Elodie ramène dans ses valises de Californie l’idée du bar à poke, jusqu’alors peu connu en France. Depuis, ce plat d’origine hawaïenne, à la croisée des chemins entre le shirashi japonais et le ceviche péruvien, associant notamment riz, poisson cru mariné, avocats et autres légumes, a littéralement déferlé sur l’Hexagone. Et nombres d’enseignes de restauration, dédiées ou non dédiées, ont allègrement surfé sur la tendance.

« Nous avons effectué à l’époque des recherches et il n’existait à l’époque que deux restaurants indépendants de poke à Paris. Nous étions alors persuadées qu’il y avait quelque chose à faire avec ce produit qui se situe au carrefour de nombre d’attentes actuelles des convives », confie Elodie Macquet, Poké Bar.

La dernière unité en date Poké Bar a ouvert début mai à Levallois-Perret

L'ambiance bar à poke

Après quelques mois pour trouver leur local et penser leur concept, c’est en mars 2017 qu’ouvre officiellement la toute première unité de Poké Bar, rue du 4 septembre à Paris sur 72 m². Contrairement à d’autres enseignes du segment comme le leader Pokawa (11 adresses à date), qui ont d’emblée fondé leur modèle sur la livraison, la volonté est ici de proposer un endroit convivial avec places assises (une trentaine) pour partager l’expérience bar à poke. Elle rappelle celle du salad’bar dans lequel le client choisit les ingrédients et suit la réalisation de sa recette tout au long de son parcours. Et rapidement, le succès est au rendez-vous ! 3 nouvelles unités ouvrent dès l’année suivante dans les beaux quartiers de la capitale à Madeleine (rue Vignon), rue de Provence puis rue du Cherche-Midi. Chez Poké Bar, point de labo central (la livraison ne pèse que 10 % des commandes) mais une préparation qui se fait sur le point de vente, dans la cuisine ouverte. Les produits sont livrés chaque matin et les ingrédients suivent les saisons (sauf avocat et mangue). 6 recettes de poke sont suggérées en version classique (de 9,90 € à 12,90 €) ou mini (7,50 € à 9,90 €). Celles-ci sont également déclinables en menu (17,40 € avec boisson et dessert). Chaque client a également la possibilité de composer son poke « signature » - cela représente près de la moitié des commandes - en associant 5 ingrédients parmi un choix de 18 possibilités. Des desserts maison comme des boissons originales (kombucha, eau de coco…) sont là pour apporter aussi une touche de différenciation avec un ticket moyen avoisinant les 14 €.

Un concept engagé

Chez Poké Bar, et c’est une volonté forte des fondatrices, l’engagement éco-citoyen est très pregnant. Des partenariats ont été mis en place avec fournisseurs pour garantir un sourcing qualitatif, de saison, et au maximum respectueux de l’environnement. La vaisselle sur place est en dur (ou en pulpe de canne et bambou pour la vente à emporter) pour limiter les emballages. Et l’enseigne travaille avec Karma pour la reprise des invendus, politique anti-gaspi oblige ! Poké Bar vient aussi de lancer un nouveau système de fidélité Green Card qui permet de cumuler des points après un geste « éco » (amener son contenant par exemple). Parmi les actualités, 2 nouvelles recettes de pokes arrivent à la carte en ce mois de mai en partenariat avec l'équipe de diététiciennes de Smart Diet : le Bikini Ready ambiance légèreté et équilibre et le Mr&Mrs Muscle protéiné pour les sportifs. Comme un nouveau dessert maison après le concours de chefs interne ! Après l’ouverture de Levallois-Perret, Poké Bar est attendu dès le mois prochain à Neuilly-sur-Seine, avenue Charles de Gaulle pour une 6e unité en propre. Une toute 1re ouverture est également attendue dans une grande ville de province, cette fois-ci avec un partenaire. L’objectif est de poursuivre un rythme mesuré de 3 succursales par an et, peut-être, davantage en licence ou franchise. Un projet de permaculture est également dans les tuyaux alors que l’une des fondatrices dispose d’une propriété agricole à côté de Paris.

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Retrouvez Le Match entre l'enseigne Poké Bar et Pokawa dans le numéro de France Snacking FS54 à paraître cette semaine.

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (1)
Gravatar
Par Elodie Macquet le 31/05/2019 à 10:57
Merci pour cet article sur le Poké Bar qui nous fait plaisir.! Nous voulions juste apporter quelques légères remarques :) Nos 2 nouveaux pokés de juin créés avec l'équipe de diététiciennes de Smart Diet s'appellent en fait le "bikini ready" pour sa grande légèreté et équilibre, et l'autre est ultra protéiné et se nomme "Mr&Mrs Muscle". Sinon le Poké bar du 8e est 3 rue Vignon et non rue Godot de Mauroy, mais c'est à 100m :) Mahalo.
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique