La Famille Class'croute livraison Jean-Louis Flipo, Grégoire Nicol, Louis O’Neill Marine Pugnat finest lunch
Communauté 18

La Famille, une nouvelle enseigne à 14 exemplaires et des envies de grandeur

13 Juillet 2019 - 10008 vue(s)
Nouvelle venue dans le paysage du fast casual, La Famille, née en janvier 2019 fait une entrée remarquée sur le marché. Avec 7 restaurants dans la métropole lilloise et 7 à Paris et Roissy, ses 4 associés Jean-Louis Flipo, Grégoire Nicol, Louis O’Neill et Marine Pugnat ont bien l’intention d’en faire une griffe référente du bien manger sur tous les moments de la journée en boutique comme en livraison, en BtoB comme en BtoC. La franchise de LF-Finest Lunch est au programme 2020 et les 50 unités sont visées à 5 ans.

Il leur aura fallu 9 mois de gestation pour mûrir le projet avant de faire le grand saut. Depuis le 1er janvier, 4 ex-franchisés Class’croute, ont décidé de s’associer, de rebaptiser leurs 14 restaurants (11 M€ de CA en 2018) et d’écrire une nouvelle histoire. Une mutation qui s’est faite simultanément et qui pour le coup, n’a pas été simplement cosmétique puisque les associés ont décidé de reprendre presque tout à zéro en repositionnant les boutiques via un nouveau concept et une nouvelle marque plus premium : La Famille ou LF pour les intimes. La cible : les actifs situés dans des zones à forte densité d’emplois tertiaires.

  • La Famille Haute Borne (photo  Ghesquiere)

    La Famille Haute Borne (photo Ghesquiere)

  • La Famille Haute Borne (photo  Ghesquiere)

    La Famille Haute Borne (photo Ghesquiere)

  • La Famille Haute Borne (photo  Ghesquiere)

    La Famille Haute Borne (photo Ghesquiere)

  • La Famille Kleber  (photo  Ghesquiere)

    La Famille Kleber (photo Ghesquiere)

  • La Famille Kleber  (photo  Ghesquiere)

    La Famille Kleber (photo Ghesquiere)

  • La Famille (photo  Ghesquiere)

    La Famille (photo Ghesquiere)

  • La Famille Centre Commercial Wasquehal (photo  Ghesquiere)

    La Famille Centre Commercial Wasquehal (photo Ghesquiere)

  • La Famille (photo  Ghesquiere)

    La Famille (photo Ghesquiere)

  • La Famille (photo  Ghesquiere)

    La Famille (photo Ghesquiere)

  • La Famille (photo  Ghesquiere)

    La Famille (photo Ghesquiere)

  • La Famille (photo  Ghesquiere)

    La Famille (photo Ghesquiere)

  • La Famille (photo  Ghesquiere)

    La Famille (photo Ghesquiere)

  • La Famille (photo  Ghesquiere)

    La Famille (photo Ghesquiere)

  • La Famille (photo  Ghesquiere)

    La Famille (photo Ghesquiere)

Si la décoration et les codes ont été réécrits aux côtés de l’agence Nash&Young, l’offre produit, elle aussi, a été entièrement revisitée avec un chef étoilé pour parler vrai et goût, tout en travaillant sur la notion de produits clean autant que possible. « Tout en mutualisant notre expérience de près de 14 ans dans la restauration, nous avons choisi de tout revoir pour donner du sens à notre nouvelle marque, envoyer des signaux aux consommateurs par un sourcing pointu à travers des sandwichs, des plats et des desserts fabriqués dans nos cuisines », explique Jean-Louis qui a amorcé une sélection de producteurs locaux, d’ingrédients français et certifiés. Pour preuve la farine des baguettes est Label Rouge en provenance de l’Aveyron (Europe des Pains), les yaourts sont fermiers, le jambon labellisé Bleu-Blanc-Cœur et les œufs proviennent de poules élevées en plein air.

- Nous avons entrepris un gros travail sur le sourcing et sélection produits. Un axe majeur qui va être renforcé dans les mois à venir", Jean-Louis Flipo, cofondateur de La Famille - Finest Lunch.

Et ce n’est qu’un début puisque le groupe qui a musclé ses équipes notamment achats et marketing en accueillant un pro des produits Yann Terrien, compte bien forcer le trait sur son engagement. La base line de la nouvelle marque n’est-elle pas « finest lunch » ! D’ailleurs une charte « sociale et environnementale » a été aussi écrite « Love » avec des actions humanitaires et anti-gaspillage ainsi qu’une volonté affichée d’améliorer le packaging avec un maximum d’emballages « verts ». Un cap que ne manquera pas de suivre la nouvelle directrice générale attendue très bientôt.

La Famille

La Famille en BtoC et en BtoB

Depuis sa transformation début 2019, le réseau enregistre déjà 20 % d’activité supplémentaire en moyenne comparé à l’année passée. « Prudents avec ce changement d'enseigne, nous avions budgété un CA en recul de 30 % sur la première année mais les clients ont été au rendez-vous et plébiscitent cette marque nouvelle et jeune qui offre une expérience », ajoute Grégoire Nicol qui indique que certains restaurants du réseau sont même à + 100 % d’activité.

Il faut dire que La Famille propose un large éventail de restauration qui coche toutes les cases depuis le sandwich au wrap en passant par le club, la salade, le plat chaud et la toute dernière gamme de bowl qui fait un carton. Une panoplie accessible dans les vitrines des restaurants mais aussi sur internet pour la commande en ligne en BtoC comme en BtoB. Un levier essentiel et stratégique pour les actionnaires qui ont investi près de 1,5 M€ dans un outil digital ad’hoc permettant la maîtrise de la data et surtout, le suivi pointu des ventes omnicanales et de la commande en ligne pour des livraisons. D'ailleurs, ces dernières ne partent non pas des restaurants, mais du laboratoire pour ne pas parasiter l’expérience client en restaurant. Il faut dire que La Famille, si elle réalise 2/3 de son activité dans ses boutiques, a gardé un volant d’affaires important en livraison en entreprise via son antenne LF Delivery, à travers laquelle elle propose sa gamme boutique mais aussi des petits-déjeuners, des coffrets repas, des paniers apéro, des box salées et sucrées.

La Famille

Eat LF, un service inédit de livraison à partir d’octobre

Ouverts 5 jours sur 7, uniquement le midi pour la plupart des restaurants (excepté le tout dernier inauguré il y a quelques semaines dans le centre commercial de Wasquehal), le savoir-faire de La Famille s’étend de l’activité boutique à la livraison avec une flotte de livreurs dédiés « essentielle pour apporter un service personnalisé et pointu à nos clients », explique Jean-Louis Flipo. Mais le groupe compte bien avancer davantage ses pions en entreprise avec le lancement, en octobre, de Eat LF destiné directement aux salariés. A travers cette nouvelle plateforme de massification de commandes, les employés d’une même entreprise, pourront quand ils commandent avant 11 h, être livrés, sans facturation de la livraison et sans minium de commande. Une offre plus courte de 8 à 10 produits, et qui changera tous les jours sera mise à disposition. « C’est un nouveau service sur lequel nous misons beaucoup », indiquent d’une même voix Jean-Louis et Grégoire qui ne comptent pas s’arrêter là. La nouvelle enseigne déborde de projets et d’ambitions de développement. 3 nouvelles adresses sont au programme avant la fin de l’année notamment dans le Nord et une première franchise devrait voir le jour au premier semestre 2020 à Lyon alors que la bible franchise est bouclée (40 K€ d’entrée et 7 % de royalties dont 2 % en communication).  Et ce n’est que le début.

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (1)
Gravatar
Par Hugh le 15/07/2019 à 23:13
Félicitations et heureuse réussite à votre nouvelle équipe. Projet fabuleusement ambition dans ce monde de la restauration !!
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique