SO2R Statto
Communauté 0

SO2R à la conquête du travel retail avec Stratto et ses 5 autres marques

10 Octobre 2019 - 456 vue(s)
Après avoir développé Stratto, le groupe SO2R créé par Pierre de Wulf et Hervé Musset a ajouté en moins d’un an, 4 autres marques à son tableau de chasse, dont 2 directement importées d’Italie : Mezzoday et Ottolina Café. Leur ambition : proposer aux zones de transit, des concepts transalpins clé en main. Bien leur a pris car ils sont en compétition dans le cadre d’une douzaine d’appels d’offres.

Fort d’une expertise métier et terrain qui leur a permis en 10 ans, de déployer leur enseigne de restauration italienne Stratto, en ville comme sur autoroute (10 points de vente dont 6 en station-service pour 7 M€ de CA), le groupe SO2R a fait le pari l’an dernier de miser sur les zones de transit. Installés aux côtés d’Eni-Agip sur les aires de Ceigne (A40), de Liouquet (A50), de Mouxy (A41) et de Villaines-la-Gonais (A11), la marque a planté pavillon avec Carrefour en septembre dernier, sur les aires de Saint Eloy et La Courneuve avant une 3e implantation qui devrait se concrétiser prochainement près de Toulouse. « Avec cette marque souple, multi-format et multi-produit - pizza, pasta, sandwichs italiens et grill -, nous offrons un large spectre de propositions qui permettent de répondre à toutes les envies et tous les moments de consommation dans un cadre chaleureux que nous concevons de A à Z », explique Pierre de Wulf en charge de la R&D. Le groupe qui a gagné l’appel d’offres pour l’aire de Giberville sur l’A13 aux côté de Dyneff, implantera dans un premier temps une solution provisoire pendant les travaux, avant de déployer dès 2020, la toute dernière version de Stratto encore plus orientée vers la cuisine spectacle, la fabrication minute devant les clients et des produits vertueux. 

Construire une palette de propositions

« Si la polyvalence de Stratto et sa faculté de répondre à un positionnement large de cafétéria-sandwicherie fait sa force, notre proximité avec les concédants nous a permis d’identifier d’autres attentes pour des concepts mono-produit », ajoute le cofondateur de SO2R (pour Société Orléanaise de Restauration Rapide). Avec son associé, il prend le pari en 2018, tandis que de nombreux appels d’offres se préparent dans le travel retail, de construire un portefeuille multi-marque et de se positionner sur plusieurs segments de la restauration et du coffee shop afin d’offrir le choix aux opérateurs d’autoroute mais aussi aux acteurs des gares et aéroports. Leur fil rouge, l’Italie qu’ils connaissent bien et où ils sourcent directement la plupart de leurs produits.  En rachetant pour la France, la marque Mezzoday implantée depuis 15 ans à Milan, c’est un concept de pizzas semi-épaisses, cuites en poêlon devant le client qu’ils ont ajouté à leur portefeuille. Puis ce fut le cas d’Ottolina Café, dont ils obtiennent en septembre 2018 la master-franchise pour la France.

Ottolina

Le concept de café contemporain et salad’bar (salades servies dans des bols en piadina), créé à Milan par Giulio Ottolina, compte plusieurs unités en Italie, Chine et Allemagne en multi-format kiosque, Café Express et Café Premium. Enfin, Pierre de Wulf et Hervé Musset décident, pour compléter leur écrin, de créer ex-nihilo, 3 autres marques : Basta sur un principe de restaurant italien servi à table avec pizza, pasta, grill à l’offre courte, Va Bene sur une formule de pizza sur mesure et Focacceria, une sandwicherie spécialisée dans la foccacia garnie et toastée.

Le groupe qui a décidé de basculer dans un sourcing plus responsable et le plus bio possible, compte bien, avec ses 6 marques, essaimer non seulement sur autoroute, où il a répondu à plus d’une douzaine d’appels d’offres, mais aussi dans les gares ou les aéroports.

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique