Kajahu France
Communauté 7

Kajahu, le social digital restaurant aux portes de la France

14 Octobre 2019 - 1540 vue(s)
Après 2 unités qui ont fait leurs preuves à Budapest, puis une ouverture prochaine en Autriche, la marque hongroise lorgne sur l’Europe et cherche son master-franchisé français. Très fast-casual, Kajahu a fondé son modèle, entre autres, sur l’utilisation optimisée du digital… à tous les niveaux.

 « Avec ses tables tactiles, son positionnement original, son offre de restauration diversifiée et sa capacité à optimiser la data, Kajahu a tous les ressorts d’un succès annoncé", explique le spécialiste français de la restauration Bernard Boutboul (Gira) qui accompagne la marque pour son arrivée en France aux côtés de Thierry Rousset et considère qu’elle « matche » parfaitement avec les tendances d’aujourd’hui. Pour son fondateur Balazs Rozsa (Kajahu a ouvert son premier restaurant test dans la capitale hongroise en 2012), l’enseigne propose tout simplement de disrupter le modèle du restaurant en plaçant les activités food et loisirs au service d’un concept digital native. Dans un cadre moderne mais chaud avec l’omniprésence du bois, il est proposé aux clients de vivre une véritable expérience interactive dans un lieu qui n’est plus simplement un restaurant mais davantage un espace de vie avec ses tables tactiles, sa cuisine ouverte, sa market place, son coin DJ, son espace enfants ou encore sa table d'hôtes-cuisine partagée que l’on peut réserver pour inviter des amis et cuisiner à même le restaurant.  

Kajahu

La data au cœur du concept

Outre une carte variée axée sur une cuisine engagée, bio et locavore, à base de burger notamment, l’originalité du lieu réside dans le parcours client et la prise de commande 100 % digitalisée. Les tables de restaurant, toutes tactiles et connectées sont l’interface avec les clients qui peuvent non seulement commander et payer leur burger, leur plat de pâtes ou leur pizza mais aussi communiquer, interagir entre eux, jouer, regarder une vidéo et même commander la playlist diffusée par le DJ dans le restaurant. « Le principe consiste à inciter les clients à renseigner leur profil pour leur permettre d’entrer dans la communauté Kajahu et, de fait, de bénéficier de tout un ensemble d’avantages liés à la fréquentation du restaurant », explique Balazs Rozsa. Le profil, les habitudes de consommation, les préférences sont ainsi enregistrés de manière à garder le contact et stimuler la relation. L’algorithme maison compile la data et, tel un logiciel de yield management, ajuste les prix selon les instants de consommation, le jour de la semaine jusqu’à déclencher des offres promotionnelles si besoin. Un modèle vertueux à la fois pour le client mais aussi pour le franchisé Kajahu qui, de son côté, pourra partager et monétiser sa data « jusqu’à réduire considérablement le montant de ses royalties ».

Après avoir testé et ajusté son concept ces dernières années, la chaîne naissante se dit prête à conquérir le monde et à entamer son développement. Après le premier établissement hors frontières attendu ces prochaines semaines en Autriche, c’est l’Europe de l’ouest qui est dans le viseur avec des pays cibles tels la France, le Royaume-Uni ou encore l’Espagne. L’ambition est de trouver un premier master-franchisé qui s’engagerait pour une soixantaine d’implantations. A bon entendeur…

Kajahu table d'hôtes

 Une cuisine partagée pour permettre aux clients d'inviter des amis et de cuisiner pour eux.

 

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

 

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique