Bagel Corner engagement RSE
Communauté 4

RSE et emballages, Bagel Corner s'engage et lance le hashtag #Passalaction

7 Novembre 2019 - 604 vue(s)
Après avoir généralisé à l’échelle du réseau, une démarche anti-gaspillage avec TooGoodToGo, la chaîne de bagel s’engage dans une démarche RSE plus globale, la joue « local » avec le fabricant français d’emballages Gault & Frémont, vient d’adhérer à la plateforme Zei, et lance #Passalaction.

Au-delà des mots et des intentions, il y a les actions. Pour Michaël Cohen, l’un des cofondateurs de la chaîne en charge notamment des achats, il était essentiel d’enclencher des démarches plus engagées et un vrai virage éco-responsable. Déjà, l’enseigne qui annonce 55 restaurants fin 2019 s’était inscrite dans une action anti-gaspillage aux côtés de TooGoodToGo en proposant un panier surprise avec un bagel et un dessert pour moins de 4 €. Une opération bien reçue par le réseau et par les clients qui ont plébiscité l’initiative. « 80 % du gaspillage alimentaire était généré par les pains bagels qui, par nature, ont une faible durée de vie. Grâce à cette application, nous flirtons avec les 0 % de perte ».

Depuis le siège jusqu’aux restaurants

Si au siège, on est déjà dans une posture RSE avec des décisions concrètes qui favorisent la qualité de vie au travail (télétravail, horaires flexibles, salle de sport…) , l’achat de matériels d’occasion…, dans les restaurants également, tout est mis en œuvre pour agir partout où c’est possible depuis les produits de nettoyage écologiques, au tri sélectif jusqu’au contrat d’énergie « verte ». Du côté des emballages, sujet ô combien majeur au sein d’une enseigne de restauration rapide, la chaîne a tranché. « Ce n’est pas simple et il faut arbitrer entre les fausses bonnes idées, les matériaux vertueux en théorie mais compliqués au recyclage et les contraintes économiques », explique Michaël pour qui un plastique recyclé ou recyclable peut être plus « propre » que d’autres types de matériaux présentés comme « clean ».

"C'est autant aux entreprises de collecte et de tri d'adapter leurs outils qu'à nous de choisir les bons matériaux. Il est encore difficile par exemple de trouver des produits pelliculés contre le gras, faciles à recycler".

Pour autant, la chaîne a fait le choix majoritaire du papier et carton en se limitant à du plastique recyclé (rPET) pour ses pots « desserts » où la transparence reste essentielle. Elle a opté pour un fabricant français d’emballages, Gault & Frémont qui lui assure l’approvisionnement global mais aussi des engagements qualité, sécurisés et de la cellulose provenant de forêts gérées durablement. Les pailles plastique vont être progressivement remplacées par du carton sitôt les stocks écoulés et distribuées seulement quand le client en fera la demande. Les restaurants vont aussi passer à des couverts en inox pour la consommation sur place, à des  assiettes en fibres de bambou lavables (avec Ekobo) et à de la porcelaine pour les boissons chaudes (gobelet carton en VAE) en incitant les clients à revenir avec leur mugs (voire en acheter un sur place très prochainement).

#Passalaction pour mutualiser les actions et Zei pour vérifier !

Parce que les actions n’auront que plus d’impact si tout le monde agit, Bagel Corner veut inciter chacun à faire communauté autour de ses initiatives. Aussi la chaîne lance-t-elle le hashtag #Passalaction derrière lequel elle invite les indépendants ou les chaînes à faire écho de leurs engagements et à les partager sur les réseaux. Et pour prendre date, elle s’est fixé plusieurs pistes de progrès à échéance 2020. Des objectifs que tout le monde peut suivre sur la plateforme Zei qui vise à améliorer et valoriser les engagements environnementaux et sociétaux des entreprises.

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique