Panasia
Communauté 1

Le coup de bowl de Panasia Comptoir

22 Décembre 2019 - 1893 vue(s)
Inspiré du modèle de bistronomie asiatique et présent aujourd’hui dans 5 centres commerciaux, Panasia a voulu prendre la parole en mode fast casual en lançant un premier pilote signé Panasia Comptoir dans le centre commercial de Vélizy 2.  

Face à l’évolution des modes de consommation et la mutation qui touche la restauration, Quan Bai n’a pas voulu rester les bras croisés et se contenter du succès de ses 5 restaurants Panasia. Certes, son concept lancé en 2013 sur un modèle bistronomie panasiatique, fabriquée maison par des cuisiniers et servie à table, a trouvé son public mais l’entrepreneuse a souhaité ajouter une 2e corde à son arc et surfer sur la tendance bowls. Et, ce, en tentant une déclinaison avec vente au comptoir. L’idée, tout en s’appuyant sur un vrai savoir-faire, a été de réécrire une histoire différente avec ses propres process, ses propres contraintes, un personnel moins qualifié en cuisine et une carte plus simple mais inspirée des classiques des restaurants. Pour se faire et optimiser l’équation économique d’un concept appelé à se développer, la fondatrice de Panasia Comptoir a souhaité, en parallèle, centraliser une partie de la production en rachetant un traiteur et son laboratoire de 500 m² à Tremblay en région parisienne (Le Baron Louis). Si elle a conservé l’activité cocktail-buffet de cet acteur local, ses équipes y opèrent dorénavant tous les découpages de viandes, poissons et préparations de légumes. « Une manière d’alléger l’organisation sur le nouveau point de vente et d’en faire profiter tout le réseau ».

Trois bowls pour voyager

Son nouveau concept imaginé avec le designer Pierre-Yves Leson, Quan Bai l’a voulu fast casual, élégant et confortable. À travers une déco très bois et végétale, l’endroit inspire la quiétude avec ses tons chauds. Pour le parcours client, on commande et un bipeur est remis à la personne qui s’assoit en salle. Elle est appelée sitôt le plat prêt. Si une partie des préparations est réalisée en amont, tous les plats sont « fabriqués » minute et notamment les bowls qui sont au cœur de l’offre Comptoir. Trois types sont à la carte (à 11,90 €) et puisent dans toutes les cuisines asiatiques. Le traditionnel bo bun à base de vermicelles de riz s’agrémente de légumes et, au choix, de bœuf citronnelle, poulet curry ou crevettes à la plancha ; le Rice Bowl avec son riz, omelette, salade, carottes, edamame, chou rouge et sauce soja se conjugue avec des garnitures bœuf bibmbap, le fameux poulet croustillant, le tofu mariné… Enfin, le Poke bowl avec son riz vinaigré, avocat, mangue, chou rouge…, s’enrichit de saumon cru mariné ou d’avocado-mango. Et pour ceux qui préfèrent l’option sandwich, un bao (pain cuit à la vapeur) garni de légumes, coriandre avec une garniture saumon grillé, tofu mariné, bœuf citronnelle et poulet croustillant est proposé aussi en menu avec frites de patates douces.

Panasia Comptoir

En rodage, le concept qui devrait encore connaître quelques ajustements ouvrira prochainement un n° 2 au cœur de l’Université de Nanterre (92) avant 3 autres projets de kiosques cette fois-ci dont un aux galeries Lafayette et l’autre à Cap 3000 à Nice.

 
Retrouvez le concept tout en images dans le centre commercial Vélizy 2 

 

Paul Fedèle Rédacteur en chef France Snacking Suivez Paul Fedèle sur Twitter @francesnacking
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique