La Mie Câline
Communauté 0

#snackingunited. David Giraudeau,La Mie Câline 'Un fonds de soutien maison et un guide de bonnes pratiques'

7 Mai 2020 - 1189 vue(s)
Avec 200 magasins ouverts, La Mie Câline enregistre sur avril, seulement 35 % du CA budgété. Dans cette période difficile, la tête de réseau se place à l'écoute de ses franchisés. Comme l'explique son DG, David Giraudeau, à snacking.fr, le fonds de soutien mis en place depuis 20 ans pour aider les franchisés va être activé pour les plus fragiles alors qu'une lettre d'information est diffusée chaque semaine et un manuel de bonnes pratiques a été envoyé à tous les adhérents du réseau.

Qui est La Mie Câline et quels étaient vos projets avant crise ?

La Mie Caline est un réseau de terminaux de cuisson né en 1985 en Vendée avec ajourd'hui 240 magasins (180 millions en 2019), majoritairement en centre-ville, repartis sur l’ensemble du territoire français. Nous avons la particularité d’être également fabricant de la quasi-totalité des produits vendus en magasins (et seulement en magasins). Les projets avant la crise plaçaient notre politique RSE au cœur de la stratégie, en particulier sur la place de l’humain dans nos organisations. Notre métier pivot : accompagner des personnes vers l’entreprenariat, vers le métier de dirigeant. Parmi les autres chantiers qui étaient en cours avant l'épidémie, la création de la 4e génération (MC4) de La Mie Câline, qui devra répondre à l’évolution des modes de consommation. J’entends par là, l’intégration du parcours digital mais aussi un lieu imaginé comme un « éco-concept » respectant les hommes et la planète. 

Comment avez-vous réagi aux différentes annonces de nos gouvernants et quelles ont été vos premières décisions et les suivantes depuis 7 semaines ?

Immédiatement, nous avons créé une cellule de crise le 17 mars afin d’envisager les conséquences possibles de ce confinement sur nos activités. Dans la foulée, nous avons ajusté nos effectifs à la baisse nette d’activité via le levier du chômage partiel dès le 24 mars. La priorité de la tête de réseau a été d’accompagner l’ensemble des magasins et de nos collaborateurs en utilisant les nouvelles technologies (visio, conf call, réseau social interne (baptisé calinosphère) afin de maintenir le lien et de poursuivre notre accompagnement 

Avez-vous gardé l’ensemble de vos magasins d’ouverts et avec quelles dispositions ?

A ce jour environ 200 magasins sont ouverts avec la mise en place des différentes mesures préconisées par le gouvernement. Notamment la distance par le marquage au sol, la mise en place de plexiglass de séparation, l'utilisation de masques, l'établissement de consignes au niveau du lavage des mains, ….). Bref, un arsenal pour assurer un niveau sanitaire optimal pour nos collaborateurs comme pour les clients. Nous avons créé un manuel de bonnes pratiques distribué dans l’ensemble du réseau et 1 newsletter quotidienne pour aider nos franchisés dans leur activité. Une centaine de magasins travaillent avec les agrégateurs et le click en collect « maison » (certains y ont ajouté la livraison) est en place dans une trentaine de points de vente via une application dédiée. 

Comment s’orientent les ventes aujourd’hui, sur quels types de produits

Les magasins ont retrouvé leur métier d’origine : boulangers ! A ce jour l’activité dans les points de vente est faible, essentiellement le matin et c’est la famille pain qui prédomine. La performance en avril est de l’ordre de 35 % du CA budgété. Nous avons un peu restreint les gammes afin de minimiser les pertes tout en continuant de proposer un large éventail dans toutes les familles 

Avez-vous placé vos collaborateurs en chômage partiel ? Et sur le volet trésorerie, une action auprès de vos banques et vos bailleurs ?

A ce jour 95 % des demandes de chômage partiel ont été acceptées par la Direccte. Toutes les mesures permettant d’alléger les trésoreries ont été mises en place (décalage des charges, des emprunts, demandes auprès des bailleurs, etc…). En tant que franchiseur, nous avons pris l’initiative de reporter le paiement des royalties de mars et avril à une date ultérieure. Nous avons aussi décidé de renforcer le fond de solidarité interne (don de franchisé abondé à 100 % par le franchisé) pour venir en aide à des magasins le nécessitant.  C’est un fonds que nous avons créé il y a 20 ans pour soutenir des magasins lorsqu’un événement particulier se produit (incendie, obligation de fermeture car travaux dans la ville,  ….). Chaque point de vente du réseau cotise annuellement de manière volontaire. Les dossiers « fonds de solidarité » sont étudiés et statués avec la commission conseil et stratégie (franchisés élus). Nous décidons conjointement des modalités pour le magasin concerné (don, prêt,  ….) 

Quels vont être, selon vous, les effets de cette crise sur la profession ? Comment envisagez-vous la sortie ? 

Plusieurs conséquences majeurs vont découler de cette crise forte. Déjà, l’hygiène et la sécurité alimentaire vont être des points clés pour le choix des consommateurs. Il nous faudra être encore plus précis sur la provenance des ingrédients, la transparence, la mise en place de gammes healthy. De nouveaux modes de consommation émergeants vont être accélérés comme le click & collect ou encore la livraison. Des aspects dont il faudra prendre la mesure et intégrer dans nos business model. Mais en même temps, pour l’achat en point de vente, il nous faudra renforcer l’expérience client tout comme travailler sur notre marque employeur pour fidéliser encore davantage nos collaborateurs et attirer de nouveaux franchisés (en particulier par une prise de parole courageuse sur les réseaux sociaux). La sortie de crise sera lente et malgré la protection de l’état il va y avoir des dégâts. Certains ne s’en relèveront pas. 

Des actions solidaires lancées ? Si oui lesquelles et comment ?

De nombreuses actions sur tout le territoire, majoritairement sous forme de dons produits aux associations, EHPAD, hôpitaux… Nous avons aussi envoyé gratuitement des produits aux magasins pour qu’ils puissent gérer cela au niveau local

#snackingunited

#SnackingUnited : retrouvez toutes les actualités et interviews solidaires durant le coronavirus covid 19, les points de vue des experts de la restauration rapide et boulangère. #InSnackingWeTrust !

 

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !
Consultez votre CookBook 50 signatures Snacking Gratuitement
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique