pizza de nico palea nico pizza covid-19
Communauté 1

La Pizza de Nico. Garantir la sécurité sans sacrifier le plaisir de la restauration

17 Juin 2020 - 389 vue(s)
Avec une large partie de ses 34 restaurants situés dans le Grand-Est, particulièrement touchés par la pandémie de Covid-19, l’enseigne Pizza de Nico a su faire preuve d’adaptation. Après avoir fait le choix de fermer la moitié des points de vente pour mettre en place un nouveau protocole sanitaire, pour les clients comme les équipiers, l’activité s’est peu à peu réorientée vers la vente à emporter, le click & collect et la livraison. Le président-fondateur, Palea Nico, se dit très confiant dans la capacité de son réseau, et plus largement de la restauration rapide, à rebondir. La clé sera l’agilité.

Pour un réseau en plein développement comme La Pizza de Nico, qui dénombrait 34 points de vente pour 10 M€ à fin 2019 avec une dizaine d’ouvertures réalisées l’an dernier, la pandémie de Covid-19 et ses répercussions sur la restauration, ont été vécues comme un coup d’arrêt brutal. Toutefois, le concept fast casual de ventes de pizzas au comptoir servies ensuite à table dans un cadre agréable, qui fête ses 20 ans d’existence cette année, aura su maintenir le cap et s’adapter pour faire bien mieux que limiter les dégâts. Après la fermeture ponctuelle d’une partie du réseau pour assurer la sécurité des clients et salariés, le salut est notamment passé par le renforcement de la vente à emporter et la prise de commande digitale autour de laquelle la communication a été renforcée. Si les niveaux d’activité ont été globalement très satisfaisants au vu de la période, cela reste toutefois plus compliqué pour certains points de vente situés en centres commerciaux ou zones de bureau, moins fréquentés. « Je reste très confiant, nous avons toujours été très agiles et capables de nous adapter à toutes les situations », confie néanmoins son Président-fondateur Palea Nico dans une vidéo réalisée pour snacking.fr, où il insiste sur la capacité de la restauration rapide à « rebondir ». Pour lui, la faculté des établissements, qui sont tous certifiés Bureau Veritas, à rassurer les clients par de nouveaux protocoles sanitaires, tout en préservant la dimension de plaisir qui fait l’ADN de la restauration, sera décisive.

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

 

Consultez votre CookBook 50 signatures Snacking Gratuitement
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique