Subway Sandra Chassan Unreal Teriyaki
Communauté 0

Avec l’Unreal Teriyaki, Subway lance la doublure végétale de son best of au poulet

2 Septembre 2020 - 2041 vue(s)
En proposant, à partir d’aujourd’hui et en édition limitée jusqu’à fin octobre, sa recette Unreal Teriyaki, la chaîne américaine de sandwich ajoute une 4e référence végétale à son offre. C’est aussi la première enseigne de restauration rapide à tenter une imitation du poulet en version protéines végétales. Et ce, pour sa recette la plus vendue. Le résultat est plutôt bluffant.

C’est une rentrée sous le signe de l’innovation pour le premier opérateur de sandwich en France (en nombre de points de vente). Le parc de 420 restaurants va pouvoir, à partir d’aujourd’hui, mettre en place la toute nouvelle recette tout droit sortie du service R&D et marketing de l’antenne française : le Unreal Teriyaki, une alternative végétale à son fameux sandwich Teriyaki au poulet, la recette la plus vendue dans le réseau mais cette fois-ci à base de soja mariné dans la fameuse sauce japonaise.

Alors que les filiales Canadienne et Anglaise ont misé sur une alternative viande de bœuf pour les meatballs, Subway France a choisi de capitaliser sur le poulet dont les 3 recettes (sur 14 références) enregistrent un taux de prise de plus de 50 % des ventes. Une innovation de rupture à base de protéines de soja (européenne et sans OGM) certifiée sans colorants artificiels et graisse hydrogénée ou trans, développée avec la société irlandaise DFF (Dawns Farm Foods). Ce produit d’animation proposé pour la rentrée, enveloppé dans un nouveau papier kraft non blanchi et vendu 30 cts plus cher que sa version carnée, devrait accompagner une certaine reprise de l’activité qui se dessine en France pour la marque avec une fréquentation qui s’est redressée en août de 4 % vs N-1 après les – 3 % et les – 9 % enregistrés respectivement en juillet et juin dernier. Subway France qui a fermé pendant près de 7 semaines, compte bien poursuivre sur sa lancée même si le business varie quelque peu, selon que les points de vente et que le volume d’affaires sous enseigne attendu en cumul, pour l’année 2020, devrait être en recul de 5 %. « Mais nous pouvons compter sur la force d’un produit qui rassure, préparé aux yeux des clients à base d’ingrédients frais assemblés sur mesure», explique Sandra Chassan, directrice marketing et communication de la marque. Après, la galette végétarienne aux légumes, celle au quinoa/choux kale lancée l’an dernier, Subway compte dorénavant, si l’on ajoute son sandwich légumes et l'Unreal, 4 références végétales pour séduire à la fois les consommateurs modernes en recherche de nouveautés et soucieux d’intégrer des protéines alternatives, les gourmands engagés pour l’environnement et les meat-lovers, réticents à abandonner le plaisir de la viande.

Sandra Chassan Subway Unreal Teriyaki

"Face aux attentes des Français, ce lancement est prometteur à la fois pour notre marché mais aussi pour d’autres pays qui se montrent déjà très intéressés", Sandra Chassan, directrice marketing et communication Subway France.

Séduire les flexitariens

A travers ce lancement, la chaîne veut contribuer, à sa façon, à démocratiser un peu plus les produits végétaux et alternatifs à la viande dans la restauration. Dans sa ligne de mire, outre les végétariens et végans bien sûr, les flexitariens. Ces Français qui veulent réduire leur consommation de viande mais qui restent soucieux de bien manger. Il faut dire que, selon un sondage YouGov, 61 % des millennials, déclarent être prêts à consommer des substituts végétaux à la viande. Chez les flexitariens, le phénomène est encore plus marqué avec 83 % des répondants favorables. 67 % d’entre eux se déclarent prêts à consommer des alternatives à la viande et 1 sur 2, des protéines végétales. Autre donnée de ce sondage, 30 % des millennials en achètent/consomment ou se déclarent prêts à en acheter/consommer dans des enseignes de restauration contre 71 % en supermarchés et 54 % en magasins spécialisés. Pour autant, selon cette même enquête, 13 % des végétariens et 27 % des flexitariens se disent prêts à en consommer dans une enseigne de restauration rapide. Les critères les plus incitatifs sont, pour 6 personnes interrogées sur 10, la texture et le goût (plus que l’apparence ou la ressemblance avec le produit d’origine pour 29 %) suivis de la composition du produit et de ses qualités nutritives (55 %). Viennent ensuite la préservation de l’environnement pour 52 %, la recherche d’une alimentation variée pour 50 %, le respect de la vie animale pour 1 sur 2. Puis, c’est le prix pour 49 %, la curiosité ou la santé pour 46 % d’entre eux.

Jeudi Flexi

Pour accompagner ce lancement, Subway offrira, tous les jeudis, un Unreal Teriyaki, pour l'achat d'un Sub 15. 

Lancement du click & collect en septembre

Autre rendez-vous pour la marque, le lancement, dans quelques jours de l’application SubApp reliée au nouveau site internet avec à la fois la commande en ligne en format click & collect mais aussi le programme de fidélité  Subway MyWay™ Rewards  ou encore un nouvel espace recrutement. « A travers cette nouvelle appli, nous espérons apporter plus de services aux fidèles de la marque mais aussi dynamiser notre site et l’activité click & collect », ajoute Sandra Chassan qui compte bien récupérer une partie du trafic qui passe également par les plateformes de livraison UberEats et Deliveroo dont la part d’activité est passée de 16 à 20 % entre mars et aujourd’hui.

Tags : Unreal
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique