Daily Pic Monoprix Anne-Sophie Pic
Communauté 1

Les bocaux Daily Pic au rayon snacking de 5 Monoprix parisiens

30 Septembre 2020 - 1092 vue(s)
Avec le 5e magasin parisien installé le 29 septembre à Saint Michel, la cheffe Anne-Sophie Pic signe une entrée remarquée sur un nouveau circuit, celui de la distribution de proximité premium. En dix jours, sa marque de bocaux Daily Pic a investi les rayons de 5 Monoprix de la capitale.

Montparnasse, Ternes, Beaugrenelle, Les Halles et enfin Saint Michel, la griffe de la cheffe Anne-Sophie Pic vient de prendre position dans les rayons snacking de 5 Monoprix parisiens. Au menu, les 14 références d’entrées, plats et desserts, qui figurent déjà à la carte de ses 3 cantines chics de Valence, La Défense (ouverte en mars dernier) et Orly (celui de BeauPassage ayant fermé). Et ce, sous la même forme : des bocaux en verre réemployables (aux côtés d’Uzaje). La volonté de cette figure de la gastronomie française, triple étoilée, a toujours été, dès les premiers jours de lancement de la marque Daily Pic en juin 2014, de rendre sa cuisine accessible au plus grand nombre. Les prix pratiqués chez Monoprix sont d’ailleurs les mêmes que les produits disponibles en libre-service dans ses trois adresses françaises. Les entrées et desserts sont à 5,90 € parmi lesquelles le concombre et cubèbe/gelée de cassis et fromage blanc à l’aneth, l’escabèche de légumes à l’estragon avec crémeux de pois cassés citronné, le moelleux au chocolat cœur caramel, le riz au lait/coulis (de mûre, myrtille, cassis) ou encore un assortiment de plats à réchauffer à 11,90 € avec entre autres le cabillaud coco et curry/riz veneré (une tuerie), les ravioles du Dauphiné/crème d’oignons confits, baies roses... Et ceux qui souhaitent prendre un menu entrée-plat ou plat-dessert, un package à 16,90 € est proposé. De quoi déjeuner sur place en s’installant dans les zones de restauration des 5 Monoprix dotées de micro-ondes.

Une offre gourmande et récréative

La promesse de la cheffe de Valence, reste une invitation au plaisir pour une restauration du quotidien qui se veut sélective dans ses emplacements. D’où un déploiement prudent et choisi mais aussi des recettes qui respectent les saisons et qui se nourrissent des terroirs. «Après nos trois implantations, des partenariats avec des hôtels en roomservice, des rendez-vous festifs, cette collaboration avec Monoprix  est une nouvelle étape qui permet à la marque de poursuivre son développement sur tous les circuits où elle fait sens », explique Lilian Etienne, le directeur de la Business Unit Daily Pic. En provenance directe du laboratoire central de Valence, les plats de la cheffe proposés en bocaux pasteurisés affichent non seulement une DLC entre 10 jours et 3 semaines mais une totale transparence pour une distribution omnicale. « Il suffit au client de scanner le QR Code sur la verrine pour obtenir toutes les informations sur la recette », ajoute Lilian Etienne qui a prévu de renforcer un peu plus la communication et la PLV en rayon pour valoriser comme il se doit, la griffe chic de la cheffe étoilée dont chaque plat affiche également le Nutri-Score de la recette.

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

 

Paul Fedèle Rédacteur en chef France Snacking Suivez Paul Fedèle sur Twitter @francesnacking
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique