Syndicat
Communauté 2

La profession commence à se préparer à la réouverture

6 Mars 2021 - 1059 vue(s)
Suite à la réunion du 5 mars, entre le Premier ministre, la ministre du travail, le ministre délégué, chargé des petites et moyennes entreprises, le Secrétaire d’Etat, chargé du tourisme et les présidents de l’Umih, du GNI, du GNC et du SNRTC, certaines modalités de réouverture ont été abordées par les membres du gouvernement. Mais aucune date de reprise à l’horizon pour l’instant.

Peut-on y déceler un commencement de début de prémices d’ouverture ? Ne nous emballons pas ! Pour autant, certaines lueurs se dessinent suite à la réunion de travail qui s’est tenue vendredi entre le Premier ministre, Jean Castex, la ministre du travail, de l’emploi et de l’insertion Elisabeth Borne, le ministre délégué, chargé des petites et moyennes entreprises Alain Griset, le Secrétaire d’Etat, chargé du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne et Didier Chenet, président du GNI, Roland Heguy, Président confédéral de l’UMIH, Jean-Virgile Crance, Président du GNC et Hervé Dijols, président du SNRTC. Certes comme le rappelle le communiqué conjoint des organisations patronales, une date de réouverture n’a pas été donnée par le Premier ministre, pour autant, il a tenu des propos volontairement rassurants sur un maintien des aides à cette occasion. De son côté, Élisabeth Borne a confirmé l’efficacité du dispositif d’activité partielle dans le secteur aux fins de préserver l’emploi et indiqué que la visibilité réclamée par les entreprises sur les aides serait donnée sur plusieurs mois et ce dans toutes les configurations : cafés, hôtels, restaurants, discothèques.  

Pas de distanciation, a priori 

Aux inquiétudes soulevées par les professionnels sur les modalités sanitaires de la réouverture, le Premier ministre a indiqué que la distanciation sociale de 2 mètres figurant dans un décret avait été adoptée dans le cadre du renforcement des mesures prises pour lutter contre la dégradation de la situation épidémique et qu’elle n’avait pas vocation à s’appliquer lors de la réouverture. Le sujet des banques a également été abordé, souligne le communiqué et Bercy a tenu à rappeler les travaux en cours afin de permettre aux entreprises d’obtenir un nouveau report d’un an de leurs échéances historiques hors Covid et d’abaisser les frais bancaires exigés. Un sujet indiqué, comme très important par les 4 organisations professionnelles. 

Au terme de leurs échanges, la première réunion de travail pour organiser la reprise d’activité du secteur a été fixée au mardi 9 mars sous l’égide d’Alain Griset, ministre délégué aux PME/TPE et Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État au tourisme. L’objectif est de donner des perspectives en termes de dates et de modalités, en particulier sur le protocole sanitaire et l’accompagnement financier des entreprises.

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

 

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique