Le restaurateur Adlein Azzoug se lance dans la livraison en hébergeant la marque virtuelle Out Fry à Lille
Communauté 1

Le restaurateur Adlein Azzoug se lance dans la livraison en hébergeant la marque virtuelle Out Fry

24 Mars 2021 - 960 vue(s)
Le patron du fameux Bistrot Carnot et du Point Central situés au cœur de Lille, dans l'incapacité de pouvoir accueillir ses clients, a cherché de nouvelles alternatives pour continuer à exercer son métier. Ses réflexions ont abouti au lancement d'une marque virtuelle, sous licence, avec Taster. Et c'est un véritable carton.

Pour Adlein Azzoug, l’année 2020 a été, on ne peut plus douloureuse. Si le restaurateur a pu passer, sans trop d’encombre, la première épreuve du confinement de mars, disposant, outre des aides de l’État, d’une réserve de trésorerie, il a vite rattrapé le retard avec l’affluence record qui a suivi la reprise. En revanche, le nouveau black-out d’octobre s’est avéré bien plus douloureux et l’a poussé à chercher une activité de substitution. Histoire de couvrir, notamment les 30 k€ de charges fixes mensuelles de loyers sur les deux affaires.

Avec sa cuisine de 60 m² en sommeil, le jeune trentenaire a tranché pour le lancement d’une marque virtuelle. Mais pas question de tout démarrer à zéro, trop compliqué et trop risqué ! Aussi opte-t-il pour la licence de marque proposée depuis peu par l’un des pionniers des dark kitchens, Taster, avec une approche clé en main pour ses marques Out Fry, A Burgers, Dirty vegan burger et Mission Saigon. Adlein choisit, pour commencer, la signature coréenne Out Fry.

Capture d'écran : L'offre combo à Lille d'Out Fry mise sur le poulet à la coréenne, à partager.

Capture d'écran UberEats : l'offre combo mise sur le poulet frit à la Coréenne à partager à Lille, en collaboration avec Taster...  et incite à l'achat d'impulsion en mettant en avant les signatures du Chef. 

30 k€ budgétés, 70 k€ réalisés : l'engouement des Lillois pour la livraison alimentaire ne tarit pas, bien au contraire !

Contre un ticket d’entrée de 2 k€ pour 2021 puis un abonnement annuel de 1 000 € ensuite, Taster apporte toute l’expérience de la marque vedette déjà largement plébiscitée sur Deliveroo et Uber Eats à Paris, Bordeaux, Lille mais aussi à Londres, Madrid et Brighton. Expertise, fourniture des produits alimentaires, tablette, application et implémentation sur les plateformes, tout est géré par Taster qui prélève un commissionnement de l’ordre de... Retrouvez la suite de cet article dans le numéro de France Snacking FS61 qui vient de paraître, feuilletable gratuitement en ligne dès aujourd’hui et dans la boîte aux lettres des abonnés dans quelques jours.

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique