pass sanitaire didier chenet gni
Communauté 1

'Le pass sanitaire est à l'évidence la seule et unique alternative à une fermeture de nos établissements'

13 Juillet 2021 - 3783 vue(s)
Le président du Groupement National des Indépendants (GNI) a tenu à faire un point de situation mardi soir, dans une lettre ouverte, après une journée marquée par plusieurs échanges entre les organisations syndicales de l'hôtellerie-restauration et le gouvernement sur les modalités de mise en oeuvre du pass sanitaire. S'il comprend son instauration, il espère avoir été entendu sur les questions d'un délai nécessaire concernant les salariés du secteur ainsi que celles de la responsabilité et de l'accompagnement des gérants d'établissements.

"Cher(e)s collègues, cher(e)s ami(e)s,

Je sors d’un nouvel entretien avec Alain Griset, Ministre Délégué aux PME.

Je peux vous le confirmer, la concertation est engagée sur les modalités de mise en œuvre du pass sanitaire ainsi que les conséquences financières qui pourraient découler de cette nouvelle obligation pour nos entreprises.

En préambule, le Ministre a clairement évoqué les chiffres de l’épidémie. Son message a été clair : « Si rien n’est fait d’ici la fin août, la France devra soit respecter un nouveau couvre-feu, soit se reconfiner ».

Le pass sanitaire est à l’évidence la seule et unique alternative à une fermeture de nos établissements.

Il est désormais de notre responsabilité d’appeler tous nos concitoyens à se faire vacciner.

Plus précisément notre message est à destination de nos clients : « Vous voulez continuer de fréquenter nos terrasses, nos salles de restaurants, nos comptoirs, alors vaccinez-vous ! »

Il est aussi à destination de nos collaborateurs : « De grâce, montrez l’exemple, vaccinez-vous ! Nous avons besoin de vous ! ».

Il est enfin à destination du gouvernement. Poursuivons ensemble la concertation engagée. Faisons preuve ensemble de pragmatisme afin d’assurer la mise en œuvre de ce pass sanitaire dans les meilleurs délais et conditions.

Au stade des premiers échanges, je peux ainsi dire que le pass sanitaire ne sera applicable aux professionnels de notre secteur d’activité qu’à compter du début du mois d’août après la publication de la loi nécessaire à sa mise en œuvre qui, compte tenu des délais institutionnels, devrait intervenir fin de la 1re semaine d’août. Je me suis également assuré que cela vaut aussi pour les TOR qui auraient pu être concernés dès le 21 juillet.

Par ailleurs, le Ministre a montré beaucoup d’attention sur la difficulté de vacciner l’ensemble de nos salariés d’ici le début du mois d’août et de faire respecter cette obligation alors que la vaccination est couverte par le secret médical.

J’ai défendu un report du pass sanitaire pour les salariés à la prochaine rentrée.

Le Ministre a montré une oreille très attentive à cette demande de report et a ajouté sur les modalités : « Vous serez protégé par la loi ». J’ai bon espoir d’avoir été entendu sur ces 2 points.

Le Ministre a confirmé notre rendez vous fin août afin de faire un point sur les mesures d’accompagnement financier et procéder, le cas échéant, aux ajustements nécessaires.

Nos échanges doivent désormais se poursuivre avec la Ministre du Travail, Elizabeth Borne, afin de nous assurer des modalités de mise en œuvre du pass sanitaire pour les salariés.

Je ne manquerai pas de vous en tenir informés."

Didier CHENET
Président

 

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique