Quick
Communauté 2

Quick revendu par le groupe Bertrand, au fonds HIG Capital, pour 240 M€

2 Août 2021 - 3827 vue(s)
Près de 5 ans après avoir revendu les restaurants Quick du Bénélux, à QSR Belgium, le groupe d’Olivier Bertrand a annoncé céder les 107 restaurants français restant au fonds d’investissement américain HIG Capital. La transaction se monterait à 240 M€, selon l’Agefi.

Ça couvait depuis quelques mois, et le groupe Bertrand l’avait annoncé en début d’année. Il souhaitait finaliser la cession du réseau Quick dans l’Hexagone. C’est chose faite selon un communiqué - dans lequel le premier groupe de restauration indépendante en France (850 établissements) - annonçant, ce lundi, se séparer des 107 Quick hexagonaux au profit du fonds d’investissement américain HIG Capital. C’est la fin d’une séquence qui avait commencé en septembre 2015, lorsque le groupe d’Olivier Bertrand entrait en négociation exclusive pour racheter Quick et ses 509 restaurants répartis en France, Belgique, au Luxembourg mais aussi en Tunisie, au Maroc et en Turquie.

Après QSR Belgium, HIG Capital

Depuis qu'une partie des Quick français a été convertie en Burger King par le groupe Bertrand qui détient la master-franchise de la marque américaine en France, les 101 restaurants Quick belges et luxembourgeois sont passés, en septembre 2016, dans l'escarcelle du fonds QSR Belgium et la partie restante (107 restaurants) qui s’était spécialisée, en proposant uniquement de la viande halal, restaient à reprendre. Etaient évoqués en début d’année, comme repreneurs potentiels, Kharis Capital, Investcorp ou encore Perwyn. Interrogé alors par l’Agefi, le directeur général et vice-président de Burger King-Quick en France, Jérôme Tafani, évoquait « un périmètre à céder en croissance en 2020 ». Le site avançait alors un CA dégagé sur ces établissements de plus de 200 M€.

C’est finalement, le fonds américain HIG Capital qui a décroché la timbale pour 240 M€. « Notre investissement permettra de soutenir l’équipe de management de Quick, durant la phase de transition vers un groupe indépendant et surtout d’accélérer l’expansion du réseau de restaurants avec l’objectif d’en doubler le nombre, dans les prochaines années », a déclaré Olivier Boyadjian, DG d’HIG Capital.

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique