Agaponia
Communauté 3

Agaponia, un tiers-lieu phygital pour une restauration digitalisée et décomplexée

13 Septembre 2021 - 2690 vue(s)
À travers un parcours clients 100 % digitalisé, cashless et une offre maison et en filières locales, le nouveau concept laboratoire d’Agapes Restauration apporte sa version très phygitale du tiers lieu. À la fois espace de travail, de détente et de repas, cette boîte à outil moderne, multifacette et modulaire en marque blanche, cible, entre autres, la restauration d’entreprise en pleine mutation mais pas que…

Disruptif à bien des égards, Agaponia installé au siège d’Agapes Restauration, n’est pas seulement la synthèse des savoir-faire et de l’expertise, portés par chacune de ses marques Flunch, Il Ristorante, Pizza Paï, Les 3 Brasseurs ou encore Salad&Co. Sur 500 m², il se présente surtout comme un espace de vie multiple doté d’une restauration décomplexée conjuguée au futur où le digital est roi et l’offre plurielle et locale, cuisinée aux yeux des clients. Histoire de répondre à tous les moments de consommation, toutes les envies, toutes les générations et tous les circuits de 8 h à 19 h, 5 jours par semaine. Lieu de destination multi-univers, on peut, en toute autonomie, y manger, s’y détendre, s’y poser en coworking ou louer une salle de réunion privative. « Ce concept est aussi le point d’orgue d’une stratégie de transformation qui consiste à « Restaurer tous les moments et les lieux de Vie », lancée en 2018 par Guillaume Lecomte, Directeur Général d’Agapes, pour toutes les enseignes reposant sur 5 piliers : les hommes & femmes au cœur, la culture du goût et des produits, le soin de la terre et de ses filières alimentaires, des bâtiments éco-responsables et la digitalisation de tous les métiers », explique Marion Menet, Directrice Générale Déléguée de cet écosystème multi enseignes freiné dans son élan réformateur par la pandémie.

Agaponia

Le digital en toute autonomie !

Lové au cœur du nouveau siège d’Agapes Restauration, si l’endroit a été voulu comme un terrain d’échanges et de partage pour les 400 collaborateurs du siège (d’où le nom) mais aussi pour les clients extérieurs de la très large zone d’activité tertiaire environnante, il est avant tout le creuset d’une révolution digitale qui s’infuse dans chacune des marques. À commencer par l’expérience et le parcours client au sein de ce lieu de 500 m², aménagé par l’agence Au Bon Détail, où les espaces de vie chaleureux et salles privatives avec assises confortables, se donnent la réplique dans des ambiances chaudes, comme à la maison. Au cœur du dispositif, le téléphone mobile irrigue tout le dispositif Agaponia bien avant l’arrivée du client sur site. On peut bien sûr y réserver, l’une des 5 salles de réunion à l’étage, un espace de coworking pour 1 h (5 €), une demie ou une journée pleine (12,50 € et 25 €) au sein de la zone aménagée Working Café avec boissons chaudes et citronnade à discrétion. On peut aussi commander à distance et à l’avance son repas et payer. « Il suffira ensuite d’enclencher la fonction « réclamer » au moment de son arrivée (entre 11 h et 14 h) pour donner le top départ du montage du plat chaud à retirer sans attendre au niveau des kiosques, en entrant dans le restaurant », détaille Julien Lefebvre, directeur du site.

QR code, le sésame

Sur place, le balisage de l’offre s’exprime sous forme de QR Code, selon la zone de destination. Si l’on se pose, côté Working Café ou à l’extérieur sur la terrasse végétalisée, le picto est sur la table et permet de commander et payer, boissons chaudes ou froides, produits de grignotages avant de les retirer au bar. Une restauration en libre-service avec sandwichs, salades, desserts est aussi accessible en circuit court, en non-stop toute la journée, face au bar d’accueil. Il suffit de scanner là aussi le QR code près de la vitrine pour ouvrir la solution digitale maison développée avec Smile In et Cashpad. Si l’on n’est pas déjà client, quelques minutes suffisent pour en être et voir s’afficher toutes les propositions encore disponibles dans la vitrine LS. On compose alors son panier, on paye en ligne et on peut emporter directement ses achats en toute autonomie.

Agaponia

Mini Food court pour offre multiple

Pour l’accès à la zone « Fooding Place », même démarche avec le fameux picto spécifique situé à côté des menus sauf pour les personnes dépourvues de téléphone, prises en charge par un membre de l’équipe. À la carte, 6 grandes familles de produits : les burgers, les pâtes fraîches fabriquées dans l’atelier maison tous les matins, les Pizzas fraîches roulées façon rotolo, les Fish & chips, les Patates fumées, les woks mais aussi l’assiette de saumon fumé sur place selon la recette d’Amarine. Ajoutés à cela boisson et dessert puis l’addition est réglée via le smartphone. Libre à chacun ensuite, de récupérer son plateau en bois, ses couverts à usage unique, sa boisson, son dessert puis direction les îlots de fabrication, façon food court, pour récupérer sa commande chaude en préparation, servie comme tous les produits, dans une vaisselle jetable en carton (exceptés les vins et bières). 

Baptisé Agaponia pour le siège d’Agapes, le concept à marque blanche est avant tout une large vitrine d’expertise au service des marques de l’écosystème d’Agapes et notamment Flunch. Mais il est surtout une boîte à outils modulable à qui souhaiterait mettre en place, dans une entreprise, dans un lieu de transit, dans un centre commercial, qui un frigo connecté, qui un corner, qui un pôle LS autonome, qui un espace de restauration à la carte ou de travail. Une première expérience est déjà au programme début 2022 en restauration au sein d’une autre entreprise de la région et 2 ou 3 autres projets attendus l’an prochain avec la création d’une « Agapes Kitchen » où seraient centralisées certaines fabrications.

Retrouvez cet article dans notre dernier numéro France Snacking en ligne sur snacking.fr 

 

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Paul Fedèle Rédacteur en chef France Snacking Suivez Paul Fedèle sur Twitter @francesnacking
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique