Adoria
Equipement, Techno & Service 11

Adoria vers une solution holistique pour toutes les restaurations

17 Décembre 2019 - 1700 vue(s)
Le n°1 des solutions de gestion auprès des chaînes et des groupes de restauration poursuit une stratégie de conquête et de déploiement qui passe par la multiplication des interfaces et des partenariats. Après l’Addition, son CEO Frédéric Montier, vient de signer un accord avec Click&Don et prépare d’autres annonces. Son objectif est de placer sa plateforme au cœur de la FoodTech avec une solution holistique et globale.

Dix-huit mois après être entré dans le giron du pôle "New Businesses" du groupe Accor tout en conservant son autonomie, la plateforme Saas de référence du secteur n’en finit pas de tisser sa toile auprès de la restauration organisée. Outre une présence historique en collectivités où Adoria Global Solution s’est imposée en 15 ans comme un acteur majeur grâce à son approche ERP métier - exclusivement en mode mutualisé - qui permet une optimisation de la supply chain, elle a su conquérir les groupes et chaînes de restauration commerciale avec sa solution simplifiée de gestion digitalisée d’un établissement.

"Après une phase de croissance rapide de son parc, une chaîne en développement doit prioriser l’optimisation de sa gestion qui est l’une des clés majeures d’économie et de rentabilité", Frédéric Montier CEO d’Adoria.

Frédéric Montier

Du groupe Accor à Burger King, en passant par le groupe Bertrand, Pomme de Pain, la Pataterie, Cojean, Copper Branch…, Adoria a installé de manière totale ou partielle, sa suite logicielle dans près de 2 700 établissements. Ce sont aujourd’hui près de 5 000 utilisateurs actifs qui pratiquent ses solutions e-negoce, e-procurement, e-production depuis les appels d’offres jusqu’à l’interface comptable en passant par les catalogues fournisseurs, les fiches techniques, les inventaires, les plans de menus… « Nos interfaces interconnectées avec la plupart des fournisseurs et distributeurs permettent, pour un réseau de restauration, de piloter avec une précision d’orfèvre, au jour le jour, une gestion multi-sites et de remonter des informations actualisées en prenant en compte, en temps réel, les actualisations de tarifs. Et Frédéric Montier de préciser qu’il devient essentiel, dès lors qu’on dépasse les 8 à 10 établissements, de recourir aux mêmes leviers d’optimisation, que les grands groupes. 

Une multiplication des interfaces

Pour se placer au cœur de la transformation digitale qui touche la restauration dans toute sa diversité et s’imposer comme la plateforme essentielle d’un dispositif de gestion optimisé, Adoria poursuit son maillage avec les principales solutions d’encaissement et applications foodtech. Après son récent interfaçage avec le fournisseur de caisses tactiles, l’Addition et leurs 8 000 restaurateurs affiliés peuvent dorénavant, s’ils le souhaitent, bénéficier de remontée en temps réel dans leur gestion, des informations de vente, d’appro, de gestion de stocks, de coûts matière, de démarque pour un pilotage pointu et efficace de leurs restaurants. De même, le partenariat scellé tout dernièrement avec Click&Don facilite la lisibilité de la gestion des dons alimentaires dans leur lutte contre le gaspillage. 

Vers une solution holistique

Alors que l’entreprise a encore musclé ses équipes de développeurs et poursuit son déploiement dans près de 7 pays aujourd’hui, il vient de lancer la nouvelle version de sa suite logicielle à l’ergonomie entièrement repensée. Histoire de se remettre à jour par rapport à ce qui se fait aujourd’hui sur les sites marchands. « Les utilisateurs attendent des systèmes qui soient aussi faciles à utiliser qu’Amazon ou Google en intégrant en plus, une brique technologique qui permet aujourd’hui d’utiliser Adoria en mode connecté ou déconnecté, avec des tablettes notamment », souligne le CEO de l’entreprise qui compte bien rapprocher son outil d’une solution holistique avec un système complet permettant un lien encore plus étroit avec la comptabilité et la dématérialisation comptable et fiscale.

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique