L'atelier des Chefs
Equipement, Techno & Service 3

L’atelier des chefs, nouveau champion de la formation digitale professionnelle

16 Juin 2020 - 1593 vue(s)
Après avoir levé 1,2 M€ en décembre dernier et enregistré une forte accélération de son activité formation digitale professionnelle, l’atelier des chefs mûrit de grandes ambitions en la matière. Le groupe qui vient de lifter son logo, prépare aussi le lancement d’une plateforme d’inspiration, de formation et de gestion pour les restaurateurs indépendants.

Expert incontesté des cours de cuisine auprès des particuliers, l’atelier des chefs n’a eu de cesse, au fil des années, de renforcer son expertise et d’ajouter des cordes à son arc pour devenir, un acteur majeur de la formation digitale auprès des salariés de la restauration et de l’hôtellerie. En effet, outre ses 11 ateliers à Lille, Lyon, Toulouse, Aix-en-Provence (qui viennent de rouvrir) dont 5 à Paris qui relèveront le rideau la semaine prochaine (Londres est prévu pour début juillet), le groupe créé en  2004 par Nicolas et François Bergerault et Jean-Sébastien Bompoil, a largement étendu son champ d’action et d’expertise vers la formation professionnelle digitalisée auprès des métiers de bouche. Pour preuve, l’activité via la plateforme i-Chef Pro passera de 8 % de son CA 2019, à 24 % en 2020, soit 2,6 M€ sur les 10 M€ de CA prévus cette année. 

Un nouveau logo pour une nouvelle ère

 

4 axes de développement et 20 M€ de CA espérés à 2025

Cette montée en puissance de l’atelier des Chefs, en formation digitale professionnelle, s’explique par le fort déploiement des activités de la marque sur 4 axes : la formation au CAP Cuisine/Pâtisserie pour les reconversions professionnelles, le partenariat avec les CFA via la mise à disposition de l’outil digital (50 CFA ont pu le tester gratuitement  pendant le confinement avec leurs élèves et une dizaine l’ont adopté à ce jour), la formation BtoB avec la restauration collective et commerciale (Korian, Accor, Groupe Bertrand, Sodexo, Compass, Elior…), mais aussi la distribution avec la formation des chefs de rayons notamment chez Carrefour. Auxquels s’ajoutent des contrats signés récemment avec l’Armée, suite à un appel d’offres gagné mais aussi des collaborations avec des antennes de Pôle Emploi pour former des chômeurs aux métiers de l’hospitalité et la restauration. Aujourd’hui, ce sont déjà près de 12 000 apprenants qui surfent sur sa plateforme i-Chef Pro, dont 5 000 jeunes apprentis en formation initiale dans les CFA.

Une levée de fonds auprès d’Impact Partners pour booster le développement

« Cette forte accélération sur le volet professionnel s’explique par un vrai savoir-faire dans le secteur avec un contenu, des équipes et des outils à la pointe du progrès et en constante évolution », explique Nicolas Bergerault qui espère bien, à l’horizon 2025, réaliser plus de 20 M€ de CA dont 50 % en formation digitale professionnelle. Pour cela il pourra compter non seulement sur un nouvel actionnaire entré au capital en décembre 2019, le fonds d’investissement Impact Partners (1,2 M€ levé qui s’ajoute aux 4,8 M€ levés en 16 ans) mais aussi sur l’arrivée, au Comité de Surveillance, de Sven Boinet et Steve Fiehl, deux pointures de l’hospitalité et de formation digitale. Le premier a été DG du groupe Accor et de Pierre et Vacances, l’autre fondateur de Cross Knowledge, leader européen du e-learning et expert du Digital Learning.

Une plateforme d’inspiration avec Bonduelle et Socopa

Parmi les autres développements en cours, l’atelier des Chefs croit aussi beaucoup dans une nouvelle plateforme d’inspiration, de formation et de gestion qui verra le jour en self opening début juillet puis plus largement en septembre, montée en partenariat avec Bonduelle et Socopa. Le principe : des idées de plats, d’entrées et de desserts (une vingtaine) adaptés à la saison, suivies d’un parcours de formation et d’outils de gestion, renouvelé deux fois par mois. Il suffira aux professionnels de s’inscrire pour recevoir par quinzaine, des recettes et tout apprendre pour les mettre en place. Ce nouvel outil a vocation à devenir un vrai outil d’inspiration pour les restaurateurs et les accompagner pour être toujours plus créatifs », ajoute Nicolas Bergerault.

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique