Light Kitchen
Equipement, Techno & Service 0

Light Kitchen lance sa plateforme d’intermédiation pour la location de cuisines inutilisées

12 Novembre 2020 - 1942 vue(s)
Les temps sont durs et nombre de cuisines ou laboratoires sont fermés pour raisons administratives, confinement oblige ! Edouard Hausseguy et Nicolas Bufferne ont eu l’idée de proposer aux restaurateurs de les louer pour d’autres professionnels qui souhaitent tenter l’aventure dark kitchen et livraison. Ils viennent de lancer la plateforme de location Light Kitchen avec des solutions entre 900 et 5 000 euros par mois.

Avec une « food delivery » qui a le vent en poupe, des restaurateurs, hôteliers ou traiteurs qui ont baissé le rideau et des entrepreneurs qui souhaitent surfer sur la vague livraison, les deux entrepreneurs Edouard Hausseguy et Nicolas Bufferne ont eu l’idée de relier la boucle. Leur idée est de proposer à des professionnels en mal de trésorerie et qui n’utilisent pas leur outil de travail, de le louer. Ainsi est née Light Kitchen en octobre dernier, une plateforme sur laquelle? assez simplement, les professionnels (baptisés les Kitcheners) déposent leur annonce à laquelle pourront répondre les loueurs (Cookers).

La plateforme indique vouloir soutenir financièrement les restaurateurs et hôteliers tout en donnant accès aux marques qui veulent faire de la livraison, à une offre large de cuisines, qui seraient sous-exploitées, partout en France. Avec déjà une centaine de cuisines en portefeuille, Light Kitchen veut déployer son offre sur tout le territoire. Outre cette intermédiation sur laquelle l'opérateur prélève 5 % du prix du loyer, Light Kitchen qui assure les paiements sécurisés mais aussi une garantie supplémentaire jusqu'à 1,5 M€ en partenariat avec AXA, propose aussi d’accompagner les futurs Cookers dans l’optimisation de la prestation de livraison proposée. 

Cette location d'un nouveau genre se veut vertueuse des deux côtés avec un restaurateur qui rentabilise sa cuisine inoccupée, de l'autre des entrepreneurs indépendants ou des chaînes qui peuvent ainsi tester une zone de chalandise pour faire rayonner leur marque existante ou pour en lancer une. 

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique