Coca-Cola s'empare de la chaîne de cafés Costa
Food & Beverage 3

Coca-Cola s'empare de la chaîne de cafés Costa

31 Août 2018 - 1929 vue(s)
Coup de tonnerre dans le secteur des boissons chaudes avec l’annonce du rachat ce matin de la chaîne britannique de cafés Costa par Coca-Cola dans la cadre de sa stratégie de diversification. Le géant américain des boissons a déboursé l’équivalent de 4,3 milliards d’euros pour s’offrir le concurrent de Starbucks et McCafé.

Coca-Cola fait une entrée en grande pompe sur le marché de la vente de café en déboursant 3,9 milliards de livres (soit environ 4,3 milliards d’euros) pour s’offrir la chaîne britannique Costa, présentée comme la 2e chaîne de cafés au monde. Un accord a donc été trouvé avec son propriétaire, le groupe britannique d’hôtellerie et restauration Whitbread et annoncé par celui-ci ce vendredi.

Si la vente de Costa doit encore obtenir notamment le feu vert des autorités de la concurrence dans l’UE et en Chine, l’opération devrait être bouclée au cours du 1er semestre 2019. A noter que Whitbread avait annoncé fin avril un projet de scission en deux entités distinctes entre d’un côté ses hôtels Premier Inn et de l’autre les cafés Costa. Le groupe a finalement décidé de vendre devant le montant de l’offre proposée par Coca-Cola qui a même surpris les marchés, faisant littéralement bondir ce matin l’action de Whitbread, qui avait acquis les 39 magasins Costa en 1995 pour … 19 millions de livres.

Costa, un mastodonte du coffee shop au Royaume-Uni et dans le monde

Costa constitue aujourd’hui une référence sur le marché international avec pas moins de 2400 points de vente en Grande-Bretagne auxquels s’ajoutent 1400 magasins à l’international. La marque gère en outre 8.000 machines à café Costa Express, notamment dans les supermarchés et les stations-service. Sur l’exercice 2017-2018, Costa réalisait 1,29 milliard de livres de chiffre d’affaires pour un bénéfice opérationnel de 123 millions de livres. Après avoir débarqué en France à la gare de Lyon en 2012, l’enseigne qui a compté jusqu’à 17 établissements dans l’Hexagone avait depuis annoncé en 2017 la fermeture de certaines boutiques pour se concentrer sur un développement en franchise en zones de flux, notamment avec des partenaires ensembliers.

"Les boissons chaudes représentent l'un des rares domaines du secteur où Coca-Cola ne possède pas de marque mondiale. Costa nous donne accès à ce marché", James Quincey, PDG du groupe Coca-Cola.

Les boissons chaudes, nouvel edorado pour Coca-Cola ?

Pour Coca-Cola, ce rachat emblématique s’inscrit dans la stratégie de diversification martelée par son directeur général James Quincey depuis environ un an. Le groupe est en effet confronté à un changement des habitudes de consommation vers des boissons moins sucrées dont l’érosion des ventes de colas dans l’Hexagone est l’exemple type. Dans un communiqué, le directeur a d’ailleurs rappelé que les boissons chaudes constituaient l'un des rares segments de l'ensemble de l'univers des boissons où Coca-Cola ne disposait pas d'une marque de dimension mondiale et ce alors que Nestlé venait tout juste de nouer une alliance avec la chaîne américaine Starbucks pour commercialiser le café sous cette marque dans le monde.

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique