Premium, végétal et bio, les moteurs de croissance de Marie
Food & Beverage 4

Premium, végétal et bio, les moteurs de croissance de Marie

13 Février 2019 - 1538 vue(s)
Appartenant au groupe LDC, la marque traiteur et surgelés a une nouvelle fois performé en 2018 en surfant notamment sur la premiumisation et le végétal. Des recettes gagnantes que Marie entend encore renouveler cette année.

Marie (230 M€ de CA à +3,7 % en 2018) semble bien avoir trouvé la recette du succès tant les performances de la marque de produits de traiteur frais et surgelé ont de quoi faire des envieux, y compris sur des catégories de produits où le marché global est en difficulté. Avec une véritable volonté du directeur marketing de la marque Alexandre Pillaud d’assumer un rôle de moteur de moteur de croissance et d’innovations qui revêt à son statut de marque nationale. Cela passe aussi par des investissements médias importants, notamment en télévision, qui ont particulièrement porté leurs fruits ces deux dernières années. Ainsi, sur le traiteur frais libre-service, un marché de plus de 3,9 milliards d’euros, Marie est la 2e marque nationale avec 5 % de part de marché et le deuxième contributeur à la croissance de la catégorie (+5,5 % de CA). Sur le segment des plats cuisinés individuels, Marie SAS a pris la position de leader en 2018 avec 32 % du marché et un CA qui grimpe de 9,5 % (4 fois supérieure à celle du marché et tirée par le fond de rayon). On notera notamment le succès du lancement de la gamme premium Secrets de Cuisine aux recettes valorisées mais aussi le succès du Végétal avec l’ensemble des innovations lancées par Marie mais également Weight Watchers, autre marque du groupe, qui ont particulièrement performé. Enfin, sur le créneau du snacking, les paris faits par la marque de relancer ses gammes de Burgers sont en passe d’être gagnés. Ainsi, la rénovation de la gamme classique, avec un nouveau packaging plus impactant et le lancement des innovations (Savoyard, Grands Burgers) ont porté leurs fruits : + 30 % des ventes du Burger Bacon et + 70 % du Burger Rustique.

Des engagements forts pour Marie

Pour faire face à une défiance générale des Français vis-à-vis du secteur agroalimentaire, le directeur marketing de Marie rappelle aussi les engagements forts pris par Marie dès 2003 en faveur de la transparence et de la qualité. Ils mettent en avant des recettes cuisinées en France, sans OGM, sans additifs ajoutés, sans ingrédients inconnus comme des prérequis de la marque tout comme l’origine France des viandes ou les œufs de poules élevées en plein air pour les tartes cuisinées. Cette valorisation se retrouve jusque sur les segments des plats élaborés surgelés (plats cuisinés, entrées, pizzas, et tartes), pourtant en difficulté (-3,6 %), et où Marie gagne des positions notamment sur les plats cuisinés surgelés (+2,2 %) sur lequel la marque assume sa position de leader. Pou rassurer le consommateur, Marie est en train de généraliser sur ses emballages le Nutri-Score depuis septembre 2018. Et déjà 85 % des plats cuisinés peuvent se prévaloir d’une note A ou B.

 

Cap sur les cuisines du monde, le bio et le végétal !

Outre de nouvelles campagnes médias qui se succéderont tout au long de l’année 2019, Marie entend poursuivre sa stratégie d’innovation en diversifiant ses propositions. C’est ainsi que les Tartes du Monde, la première gamme de tartes fines et gourmandes à partager, font leur apparition avec une inspiration cuisine du monde (3 recettes : l’Italienne, l’Indienne et la Norvégienne). Au rayon frais, Marie investit le segment du bio avec des références de plats cuisinés tels que le Risotto au poulet et aux Champignons et même des Spaghettis Bolognaises. Tandis que la marque entend également renforcer sa gamme premium Secrets de Cuisine avec de nouvelles recettes valorisées comme le Parmentier de Canard confit cèpes et échalotes fondues.

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique