Coca Cola Environnement emballage recyclage
Food & Beverage 0

Coca-Cola fait de la réduction des plastiques une priorité

24 Avril 2019 - 1506 vue(s)
Réduire son utilisation de plastique vierge de 3 000 tonnes supplémentaires, soit l’équivalent de 90 millions de bouteilles en moins, c’est l’objectif que s’est fixé Coco-Cola European Partners pour 2019. La filiale du groupe Coco-Cola entend pour ce faire s’appuyer sur sa co-entreprise de recyclage Infineo basée près de Beaunes pour booster la filière du plastique recyclé RPET et faire de l’économie circulaire du plastique une réalité. Tout en réduisant la quantité de plastique utilisée dans ses bouteilles.

Alors qu’une nouvelle loi sur l’économie circulaire est en préparation, Coca-Cola, qui s’apprête à célébrer le centenaire de la marque en France, entend poursuivre sa politique d’engagement de réduction de son empreinte plastique. Et accélère même en définissant un certain nombre d’actions concrètes pour 2019 en ligne avec sa stratégie de développement durable « En Action ».

« Nous avons réduit notre utilisation de plastique vierge de 19 000 tonnes depuis 10 ans, c’est l’équivalent de 600 millions de bouteilles PET », témoigne ainsi Arnaud Rolland, le responsable RSE de Coca-Cola Europen Partners France (CCEPF).

CCEPF assure la fabrication, la commercialisation et la distribution des différentes marques de boissons The Coca-Cola Company (Coca-Cola, Sprite, Fanta, FÏNLEY, Fuzetea, Honest, Minute Maid, Powerade, Smartwater, Tropico) ainsi que la distribution d’autres boissons comme Ocean Spray, Capri-Sun ou encore Monster en France. « Notre objectif sera d’accélérer encore cette année en économisant 3 000 tonnes supplémentaires », ajoute Arnaud Rolland, estimant que le plastique pèse aujourd’hui 1/3 des emballages bouteilles du réseau hors-domicile en France.

Objectif 50 % de plastique recyclé par bouteille

Dès 2012, la filiale du géant mondial des boissons avait investi 8,6 M€ directement dans la filière du plastique PET recyclé en créant Infineo, une co-entreprise de recyclage aux côtés du spécialiste de l’emballage Plastipak. Avec l’ambition de booster la filière de traitement du plastique PET et d’utiliser davantage de plastique recyclé dans ses emballages. « Aujourd’hui nos bouteilles plastiques sont déjà 100 % recyclables et intègrent 27 % de plastique recyclé », explique Emmanuelle de Kerleau, Vice-Présidente Affaires publiques, Communication et Développement Durable de Coca-Cola European Partners France. La feuille de route de la firme prévoit l’atteinte d’un ratio de 50 % d’ici 2025. D’ailleurs, dès le mois de mai, les bouteilles de 50 cl de Coca-Cola, Fanta et Sprite respecteront ce taux de plastique recyclé et CCEP va progressivement intégrer également 50 % de plastique recyclé dans tous ses films d’emballages.

Un gros enjeu sur la collecte

Dans cette optique, Infineo produit déjà 48 000 tonnes de plastique recyclé par an à partir de bouteilles existantes. Après avoir été collecté par les filières traditionnelles, celles-ci sont ensuite acheminées jusqu’à l’usine de Sainte-Marie-La-Blanche où elles seront triées, lavées, broyées, traitées jusqu’à créer de nouvelles billes de polyéthylène téréphtalate recyclé, plus communément appelé « RPET ». Ces « préformes » intègreront ensuite l’emballage de nouvelles bouteilles afin d’entamer un nouveau cycle de vie du plastique (voir vidéo ci-dessus). Si le site, qui emploie 130 personnes, est le plus important du genre en France, sa production rete malgré tout freinée par un déficit de « ressources premières » à transformer. La faute à un système de collecte en France largement perfectible !  « Seules 56 % des bouteilles plastiques sont aujourd’hui collectées en France, regrette Arnaud Rolland. En 2017, cela représentait 4,8 milliards de bouteilles non collectées et donc non recyclées ! ». Ces chiffres amènent même les responsables de l’usine à « importer » de Belgique et d’Allemagne 20 % de déchets plastiques pour les retraiter. Lorsqu’on estime le taux de collecte sur de grosses agglomérations comme Paris et Lyon à seulement 1 bouteille… sur 10 ! Une gageure donc…

Des actions concertées

Devant ce constat, Coca-Cola European Partners France et d’autres acteurs des boissons se sont engagés fin 2017 avec CITEO dans un plan d’actions « Vous triez, nous recyclons ». Ce plan triennal vise à renforcer le recyclage du PET à Paris et Marseille, afin de doubler la collecte des emballages d’ici 2020. Le plan prévoit ainsi l’installation de 3 000 points de collecte additionnels. La firme a également signé en février dernier le « Pacte National sur les emballages plastiques » aux côtés du Ministère de la Transition écologique et solidaire, des ONG WWF et Fondation Ellen Mac Arthur, ainsi que d’autres acteurs de la grande consommation et de la distribution. A cette occasion, The Coca-Cola Company avait d'ailleurs révêlé à la fondation produire 3 millions de tonnes de bouteilles en plastique par an au niveau mondial.

Réduire la quantité d’emballages à la source

Ainsi, alors que la guerre au suremballage est officiellement déclarée, Coca-Cola se met « En action » pour réduire son utilisation de matières plastiques, quelle qu’elles soient. Depuis ce mois d’avril, les bouteilles PET de 1,25 litre de Coca-Cola, Fanta et Sprite sont allégées de 15 %, soit l’équivalent de 60 millions de bouteilles. Les bouchons seront également allégés passant de 2.74 g à 1.97 g soit 145 tonnes plastique vierge en moins courant 2019. Et les bouteilles de Sprite, dont la teinte verte emblématique limitait jusqu’ici le recyclage (une bouteille colorée est en effet recyclable en un autre objet plastique mais ne peut redevenir une nouvelle bouteille), seront désormais transparentes. De quoi s’offrir une nouvelle jeunesse… Enfin,-Cola va tester un nouveau modèle de consommation zéro déchet avec des emballages réutilisables livrés directement aux consommateurs en partenariat avec Terracycle et Carrefour en France, via la plateforme Loop qui sera lancée en France dès le mois de mai prochain. 

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique