Le sens de La Vie : des alternatives végétales à la viande qui commencent par le bacon et les lardons
Food & Beverage 18

Le sens de La Vie : des alternatives végétales à la viande qui commencent par le bacon et les lardons

4 Octobre 2021 - 2393 vue(s)
Innovation très remarquée au Sirha et révélée il y a quelques mois par le jury des Snacking d’Or 2021 qui lui a accordé un prix spécial, le bacon végétal est lancé officiellement ce lundi 4 octobre, en même temps que les allumettes végétales. Une grande étape pour la startup française 77 Foods rebaptisée La Vie, accueillie à bras ouverts par la RHD et le retail.

C’est le top départ « commercial » pour Nicolas Schweitzer et Vincent Poulichet, les fondateurs de la startup française fondée il y a 3 ans et rebaptisée tout récemment La Vie (Après le Grand Gousier puis 77 Foods). Une naissance qui a pris son temps pour conjuguer au plus que parfait, une recette de gras végétal brevetée qui reproduit le goût, la texture et l’aspect de pièces de viande de cochon. « Bluffant », ont ainsi résumé la plupart des 5 000 visiteurs qui ont foulé le stand de la jeune entreprise française pour tester ses produits lors du mondial de la restauration qui se tenait à Lyon fin septembre. Un avis partagé par les membres du jury des Snackings d’or qui avait déjà couronné l’un des produits de la société, en l’occurrence son bacon, au printemps dernier (qui recevra d’ailleurs son trophée à l’occasion du prochain salon Sandwich & Snack Show qui aura lieu les 13 et 14 octobre à Paris). 

Une réplique parfaite

Il faut dire que le produit, sa présentation comme sa dégustation sont surprenants de ressemblance avec l’original. « Lors de tests sur le Sirha mais aussi tout récents à l’aveugle que nous avons menés en plaçant le produit dans des burgers de chaînes américaines célèbres de fast-food, les clients n’ont pas fait la différence quand ils n’ont pas préféré notre produit », explique Romain Jolivet, directeur marketing et création de l’entreprise. Un bon accueil qui est le résultat de près de 3 ans de recherches et d’ajustements, avec plus de 5 000 essais et notamment de tests menés en 2020 aux côtés d’ enseignes pilotes à l’image de Bagel Corner, Taster... Résultat : ces produits, fabriqués en Vendée,  à base de graisses végétales à base d’huile de tournesol, de protéines de soja texturé (sans OGM), d’amidon, de colorants naturels et de sels (dont le principe d’émulsion eau-huile de tournesol breveté), singe parfaitement la viande avec 60 % de matières grasses en moins, 11 fois moins de graisses saturées et avec des taux de protéines et de fibres importants. Estampillés vert par Yuka et C en Nutri-Score (contre E pour la plupart des lardons de porc), les produits cumulent les atouts.

Des usages pluriels du burger aux pâtes à la Carbonara

Si ces 2 premiers produits bacon et allumettes (déclinés aussi en fumé en 300 g pour le bacon et 500 g pour les lardons – et en barquette sécable de 2 x 75 g en GMS) déjà référencés par Transgourmet, et en cours chez de nombreux distributeurs et grossistes, mais aussi en passe de l’être en grande distribution, connaissent déjà un fort intérêt, c’est pour répondre, comme le souligne Romain Jolivet pas seulement aux végétariens ou végans mais aussi à tous les Français, ils sont 30 % qui se déclarent flexitariens et qui souhaitent manger moins de viande. Il y a aussi, à n’en pas douter, un large terrain de conquête sur les marchés halal et casher où ces produits viendront remplacer les bacons et autres lardons de poulet ou de dinde dans tous les usages depuis les burgers, en passant par les pizzas, les quiches ou encore les fameuses tartiflette et pâtes à la Carbonara aux lardons végétariens.  

"Avec ces nouveaux produits, on envoie les plats végétariens dans une autre dimension".

Forte de ces premiers succès, la startup en cours de levée de fonds voit grand, même très grand, sur tous les circuits. « Les produits conviennent, par leur praticité et leur disponibilité à toutes les occasions de consommation de viande et de shopping viande », ajoute Romain qui rappelle le rôle crucial de la restauration dans l'éducation du consommateur.

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

CIMB

Paul Fedèle Rédacteur en chef France Snacking Suivez Paul Fedèle sur Twitter @francesnacking
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique