Bruegger's débarque à Paris, prêt à enclencher son développement
Management & Franchise 0

Bruegger's débarque à Paris, prêt à enclencher son développement

7 Janvier 2015 - 4940 vue(s)

Le 11 décembre dernier, la chaîne américaine Bruegger’s, rachetée par le groupe Le Duff en 2011, a ouvert son établissement parisien au pied de la Tour Montparnasse. L’enseigne, mix entre bagel bar et coffee house américain et qui compte plus de 330 unités outre-Atlantique inaugure ainsi sa 2e unité hexagonale, un an après l’unité rennaise postée avec succès au sein de l’extension du centre commercial d’Alma. Vincent Le Duff, le directeur de l’enseigne en charge de son implantation hors Amérique du Nord, revient donc pour Snacking.fr sur les fondements de Bruegger’s Bagels & Coffee et sur les projets de développement, avec au moins deux ouvertures programmées pour cette année 2015.

 

Comment avez-vous pensé cette première unité Bruegger’s parisienne ?

Nous bénéficions, avec ce restaurant de 130m² positionné au rez-de-chaussée de la Tour Montparnasse d’un emplacement idéal pour poursuivre le développement français de Bruegger’s Bagels & Coffee, initié à Rennes en octobre 2013. Après le rachat en 2011 par le groupe Le Duff du réseau américain né il y 32 ans et qui fait aujourd’hui figure de leader sur le segment du bagel avec plus de 330 restaurants, 2 années auront été nécessaires pour restructurer l’enseigne et démarrer une nouvelle phase d’expansion, à commencer par la France. Les résultats enregistrés en Bretagne, après un an d’exercice, nous ont confortés dans nos choix et cette première unité vitrine à Paris s’inspire donc très largement de l’unité rennaise. Une trentaine de places sont disponibles en salle avec différentes ambiances, table-hautes, espace fauteuil ou tables traditionnelles mais également une grande terrasse couverte disposant d’une quarantaine de sièges.

 

Quelles sont les fondements de l’enseigne ?

Brugger’s se positionne comme un Coffee House Américain capable de répondre à différents créneaux de consommation de la journée avec une offre food fournie pour le déjeuner comme la pause gourmande. Le parti pris de l’enseigne est d’abord celui de la qualité de l’offre et du service proposés. Outre le choix de 5 pains bagels - nature, sésame, cannelle-raisins, cheddar et « everything » (pavot, oignons, sésame), cuits sur place au fil de la journée, les clients peuvent opter pour un pain wrap ou baguette avant de choisir leurs garnitures parmi une dizaine de recettes entre 6,30€ et 7,20€ puis leur accompagnement, chips ou coleslaw, avant de récupérer leur sandwich fabriqué à la minute. La carte des boissons a également été particulièrement soignée pour séduire un public français connaisseur avec, côté café, 4 blends maison Guarani, Palermo, San Francisco et Décaféiné pour élaborer sa recette personnalisée mais aussi des cafés frappés, thés chauds ou glacés, smoothies ou encore milkshakes. Sans oublier les pâtisseries avec notamment une dizaine de recettes de muffins également cuits sur place. Pour l’unité parisienne, nous avons également étendu nos gammes de bières avec 6 références originales, Miller, Coors ou encore Brooklyn pour le créneau de l’After Work. Des références que l’on peut également retrouver en libre-service au sein de l’espace épicerie avec également d’autres produits typés américains : pop-corn, sirop d’érable, vins californiens… Côté décoration, particulièrement soignée, le restaurant joue pleinement la carte new yorkaise afin d’inviter les clients au voyage dans un cadre agréable.

 

Quelles sont les perspectives de développement ?

Nous allons poursuivre notre développement en succursale avec une prochaine ouverture prévue pour avril à Toulouse, du côté de la Place Wilson. Une autre unité devrait également voir le jour en fin d’année 2015 au sein du centre commercial de Vélizy. Nous regardons également du côté de la franchise, notamment avec des partenaires concédants, en nous positionnant sur des appels d’offres à Paris et en région pour des emplacements en gares et en aéroports. A l’international, l’enseigne, qui souhaite continuer de faire rayonner la marque Bruegger’s sur son marché américain historique, s’intéresse de près à l’Asie où elle pourrait débarquer à l’horizon 2015-2016.

 

Pour visionner les images du nouveau point de vente parisien, rendez-vous dans notre rubrique Concepts.

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (1)
Gravatar
Par mima le 21/12/2015 à 19:39
Nous avons déjeuné à midi dans votre unité de Vélizy, très bon produit, la pain est bon, les ingréients aussi, un bémol : le burger était complètement froid ! il faut sans doute que le rodage se fasse, les personnes à la préparation avaient l'air perdues, à priori pas de responsable visible en charge de l'unité afin de coordonner les choses . Mais nous y retournerons .
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique