Après son arrivée à Paris, Fresh Burritos vise les 10 ouvertures en 2015
Management & Franchise 1

Après son arrivée à Paris, Fresh Burritos vise les 10 ouvertures en 2015

23 Avril 2015 - 4371 vue(s)
Timothée Tronet, le fondateur de l'enseigne de restauration rapide mexicaine Fresh Burritos évoque pour France Snacking les projets de la jeune chaîne, passée de 4 à 12 unités en moins d'un an, et tout récemment débarquée à Paris.

Le 31 mars dernier, l’enseigne de restauration rapide mexicaine Fresh Burritos, née à Lille en 2011, ouvrait sa première adresse parisienne au 10 rue de la Tacherie (IVe), à deux pas de la rue de Rivoli. Un pas important dans le développement national de la jeune franchise, comptant aujourd’hui 12 adresses dans l’Hexagone (dont 2 en propre), et qui, après avoir pris le temps de caler son modèle, a connu ces derniers mois un développement éclair et procédé à une levée de fonds d’1M€ pour soutenir son expansion. France Snacking a donc saisi cette occasion pour questionner le fondateur Timothée Tronet sur les fondements de Fresh Burritos qui font aujourd’hui du concept le premier acteur du fast-food mexicain en France, et évoquer ensemble ses projets de développement.

Timothée Tronet, pouvons-nous revenir sur l’histoire du concept Fresh Burritos ?

L’idée de créer Fresh Burritos est née après un long séjour aux Etats-Unis et en Argentine, où j’ai passé deux ans et découvert cette cuisine mexicaine déclinée en version rapide. Rapidement, le projet a mûri et en mars 2011 ouvrait dans le centre-ville de Lille le premier restaurant Fresh Burritos, rue de l’Hôpital Militaire (voir rubrique Initiatives France Snacking n°13). Cette unité nous a véritablement servi de laboratoire pour affiner notre concept, que cela soit en termes d’offre produits, d’organisation comme d’aménagement point de vente. De ces réflexions que nous avons bien pris le temps de mener est née en une version 2 de Fresh Burritos, avec des restaurants plus chaleureux et une carte diversifiée qui ont fait leur preuve. Après une 2e unité ouverte en propre à Lille sur un format plus grand de 100m² (contre 60m² avant), nous avons ensuite actionné le levier de la franchise, d’abord à Limoges puis à Valenciennes,  avant une vraie accélération depuis mi-2014 avec des ouvertures successives à Reims, Poitiers, Bordeaux, Arras, Levallois-Perret, Strasbourg et maintenant Paris.

Quels sont aujourd’hui les fondements de l’enseigne ?

Notre carte s’articule autour de plusieurs produits de base typiques de la restauration sud-américaine, préparés sous les yeux du client et personnalisables selon ses envies. D’une part le « burrito », une tortilla de blé, les tacos de maïs ou de blé pour la version salade, et les chilis, des plats chauds à base riz parfumé, chili, haricots rouges et garnitures au choix. A ceux-ci s’ajoutent une gamme d’extras, pour les petites faims ou à partager, comme les nachos, soupes ou encore patatas. Sans oublier notre gamme de desserts américains, yaourts ou salades de fruits et des petits clins d’œil comme nos bières mexicaines. Il est important de préciser que nos recettes sont cuisinées chaque matin dans les points de vente et marinées durant de longues heures pour offrir une qualité optimale. Nous faisons d’ailleurs désormais appel à une bloggeuse mexicaine pour créer les recettes qui ont besoin d’être adaptées au goût français. Tout en garantissant une rapidité de service et un ticket moyen abordable autour de 9,50€ en province et 10€ à Paris, pour coller à notre clientèle de jeunes en majorité.

Après ce développement éclair, quels sont vos projets à court-moyen terme ?

Nous avions pris le temps avant cette phase d’expansion de bien nous structurer en interne à la tête du réseau avec l’arrivée d’un responsable développement et une équipe renforcée. Passés ces derniers mois pour digérer ces nouvelles unités, nous sommes en mesure d’enclencher une nouvelle phase d’ouvertures dont cette première unité parisienne est une étape importante pour tester la viabilité du concept dans la capitale, avec des projets également à l’étude dans des villes comme Lyon, Montpellier, Toulouse, Nantes ou dans la région parisienne. Nous visons une dizaine d’ouvertures en 2015, avec également la reprise du développement en propre avec 3 ouvertures programmées à Paris et Dunkerque grâce à la levée de fonds d’1M€ à laquelle nous avons procédé il y a quelques mois auprès d'investisseurs privés. Nous travaillons également en ce moment à une V3 du concept pour proposer un nouveau design point de vente, avec davantage de places assises, dans un esprit plus « rough », tôles ondulées, boiseries, et des petites touches mexicaines comme le Mexican Skull.

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique