Piconi, quand la pizza devient cône sur mesure
Management & Franchise 0

Piconi, quand la pizza devient cône sur mesure

2 Janvier 2019 - 969 vue(s)
Qui a dit que la pizza devait être ronde et plate ? En tout cas pas M. Belkessam qui vient de lancer à Aulnay-sous-Bois, après un an de R&D, un nouvel usage de la pizza en mode street-food : la Piconi.

A la fois nom du concept et produit, la Piconi®, contraction de pizza et cône ose casser les codes de la mythique pizza en misant sur un format vertical à garnir à la carte, selon son envie. Pour le créateur qui est allé se former en Italie à San Remo, Milan et Naples, pas question de vulgariser le produit et encore moins transiger sur la qualité de la pâte et des ingrédients (tous halal). C’est pourquoi, avant de se lancer, il a pris le temps de mûrir son idée, de concevoir un matériel dédié à la cuisson mais aussi de tester différents pâtons pour obtenir un cône digne de son nom, résistant, croustillant et d’ouvrir son restaurant à Aulnay-Sous-Bois (39), au 5 rue Julien Mira, près de la gare. 

Une garniture à la carte 

A l’image d’autres chaînes, le principe de Piconi est de choisir son format de cône parmi 3 tailles à 5, 7 ou 10 € puis de composer sa garniture parmi 3 bases, 10 viandes, 12 sauces, 7 légumes et 10 fromages. En forfait de base, il y a le cône, 2 viandes, une sauce et une garniture puis le client peut ajouter des extras à 1 € la garniture, à 0,50 € le légume et 0,50 € le fromage selon son appétit. Même principe en sucré (4 €) néanmoins sur un seul format de cône avec de la chantilly et une base qui peut être du Nutella, du beurre/sucre, du miel, du caramel beurre salé… auxquels on ajoute des toppings à 1 € (Snickeers, Oréo, KitKat, Daim, Kinder maxi, Twix…). Un large panel de choix qui permet à Piconi de connaître un démarrage en fanfare et de plaire à un large spectre de clientèles depuis son ouverture en juin. Si bien que M. Belkessam travaille déjà au n° 2 qu’il a reformaté et sera le flagship de la chaîne naissante.

 

Découvrez l'article complet dans le numéro de France Snacking n° 51

Le Congrès du Snacking
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique