Comment booster son concept food grâce au digital ? Les 8 challenges du snacking en 2019 !
Management & Franchise 12

Comment booster son concept food grâce au digital ? Les 8 challenges du snacking en 2019 !

8 Février 2019 - 5283 vue(s)
Véritable plateforme de votre marque, écrire son concept est le point de départ de tout business de restauration. Il permet de construire ses offres et ses signatures en amont de son business model et de son business plan afin d’assurer le bon développement de son entreprise. Facebook vient tout juste de fêter son quinzième anniversaire, et il faut bien l’avouer, il devient indispensable d’être visible sur les réseaux sociaux afin de booster son activité. Quels seront les challenges de l’année en la matière afin d’influencer notre cœur de cible jeune et connecté pour la restauration rapide ? Suivez le guide…

Tout nouveau projet passe une idée, une inspiration, qu’il faut bien coucher sur le papier afin de la rendre réalisable et attirer de futurs associés, convaincre des investisseurs de plus en plus frileux lorsqu’on leur présente des projets de restauration pas forcément bien finalisés… Au-delà de l’idée, vous pouvez d’ailleurs trouver de nombreux chiffres clefs sur le secteur sur snacking.fr qui vous font part de la progression de la rapide et de ses courants et vous inspire des concepts gagnants présents dans vos rubriques préférées. Mais un concept c’est un ensemble de paramètres, avec un produit « signature » en premier lieu, au-delà du mono-produit et des offres qui vont vous permettre de rentabiliser votre business toute la journée… On vous demandera (certainement, espérons-le !) quelle sera votre stratégie digitale afin de compléter vos services et comment vous allez les promouvoir auprès de votre cœur de cible. Et puis, il vous faudra préciser comment vous pensez booster votre business sur les réseaux sociaux qui sont désormais totalement ancrés dans les actes d’achat de vos consommateurs futurs… Alors, que répondrez-vous ? Pour ne rien laisser au hasard et adapter votre stratégie en fonction de votre business – ou vous repositionner - , voici les 8 challenges que nous avons répertoriés pour VOUS, et qui devraient peser sur la balance en votre faveur en 2019 :

 

#1 – Mettre en avant la création culinaire, les chefs et les équipes en restauration

Qui fait ce que je vais manger ? Avec l’avènement des chefs star dans les émissions de télévision, les cuisiniers, les pâtissiers, les boulangers ont pris l’habitude de s’exprimer.  Quel est l’enjeu ? Difficile aujourd’hui de convaincre les investisseurs lorsque l’on n’est pas LE Maître en cuisine, sans connaître les rouages de la sécurité alimentaire et en process de production… et surtout lorsque l’on ambitionne déjà de s’ouvrir à la franchise. Les clients adorent les chefs qui expriment leurs engagements et partagent leurs recettes… Se sont également autant de moments de convivialité à établir avec eux… au moment où la transparence est sur toutes les lèvres.

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Comme l'équipe de France depuis 1 mois, notre chef Olivier Bellin, doublement étoilé ! ????????????

Une publication partagée par Mersea (@merseaparis) le

L’exemple : quand Mersea ouvre son deuxième opus à Beaupassage, il officialise la conception de sa carte avec le Chef doublement étoilé Olivier Bellin qui fait désormais partie intégrante de l’équipe tout en asseyant le nouveau concept grâce à sa maîtrise culinaire. D’autres, comme le Traiteur Té, confient la signature de la carte street food et événementielle à Thierry Marx. De quoi rassurer ses futurs franchisés, ses investisseurs, soigner sa marque employeur, aussi, afin de rendre votre réseau attractif auprès de vos futurs collaborateurs lorsqu’il s’agit de recruter en cette période de pénurie de personnel…

 

#2 –Redéfinir son parti-pris service à cause de la poussée du numérique dans la food

Vente au comptoir, libre-service, service à table, click and collect, commande en ligne, bornes de commandes… Le tout à la fois ? C’est tout le secteur qui est bousculé par l’arrivée du numérique aujourd’hui, si bien que ces nouvelles fonctionnalités vous contraignent à redéfinir totalement votre parcours client, vos partis pris service et accueil…  Quel est l’enjeu ? Certains acteurs réalisent 60 % de leur chiffre d’affaires grâce à la commande en ligne et à la livraison. Une révision totale du parcours client et de la conception du point de restauration est en jeu et au personnel de se positionner comme des conseillers et assurer le SAV de ces fonctionnalités digitales.

L’exemple : Planet Sushi repositionne son concept, son décor, ses attentions clients en restaurant, mais aussi privilégie le libre-service en complément de la vente au comptoir et de la consommation sur place dans un esprit fastcasual. D’autres, comme Alto Café, permettent au client de commander depuis son portable afin d’être servi plus rapidement sans faire la queue et payer en toute liberté, tout en personnalisant ses produits… Face à un consommateur ultra connecté, avez-vous d’autre choix que celui de vous adapter au phygital ?

#3 – « Test and learn » permanent même dans la food

Pour émerger dans un marché très encombré, il faut régulièrement apporter de l’innovation et de la modernité et créer les tendances (quitte à en faire un peu trop !). Donner une âme marketing à chaque collection et tester une nouvelle offre régulièrement en apprenant de ses victoires et de ses échecs.

Quel est l’enjeu ? Etre présent quand on vous attend lorsqu’il s’agit de tester de nouvelles saveurs et entretenir la flamme de vos early adopters pour ne pas s’endormir sur ses lauriers. A L’heure où l’e-réputation règne en maître, il vaut mieux apparaître comme une inspiration plutôt qu’un suiveur afin d’attirer toujours de nouveaux clients et les renouveler.

En créant RETREAT à Copenhague, Jesper Lehmann, définit sa volonté à la fois de suivre et de créer les tendances de consommation. Une spécificité qui influe directement sur la nature de l'innovation au sein de son offre avec des produits tantôt bio, tantôt Raw Food... En rajoutant des produits de rupture, il crée ainsi un lien permanent avec ses fans et profite d’une image moderne. Et en plus, certains produits s’inscrivent définitivement à la carte !

#4 – Surfer sur la carte du locavorisme et du bien-être… et le prouver

Affirmer son engagement pour le développement durable, le respect des circuits courts dans sa chaîne d’approvisionnement, c’est une chose. Le prouver en est une autre. Quel est l’enjeu ? Le fameux millennial n’a pas d’autre moyen pour faire entendre sa voix que de s’exprimer sur les réseaux sociaux et les messageries avec lesquels il est né. Les enseignes et les marques traditionnelles sont donc contraintes de se conformer à ce changement de paradigme au risque de disparaître. Un nouveau consomm’acteur, en quête de sens dans ses actes d’achat est né et se rebelle.

L’exemple : bien avant son ouverture, Père et Fish a partagé avec sa communauté, les « fishtons »,  leurs aventures afin de rechercher les producteurs qui pourront leur garantir un poisson issu de la pêche durable afin de confectionner leur « fishburger »… Visite à Rungis, voyage en Ecosse pour rencontrer le producteur, ces informations qui pourraient être secrètes sont librement partagées sur leurs réseaux sociaux et au travers d’un blog d’entreprise… La co-construction, l’écoute active et collaborative sont donc à privilégier afin de séduire ces « bio-citoyens » d’aujourd’hui et de demain… et améliorer la valeur perçue, bien au-delà de la valeur ajoutée basée jusqu’alors sur le produit.

#5 – Sublimer la pâtisserie…

Avec un cœur de cible très féminin et principal prescripteur en restauration, la pâtisserie est un produit attendu et qui valorise la différence culinaire d’une enseigne. Quel est l’enjeu ? La mettre en scène, l’intégrer dans des formules et créer des animations autour de ce produit et 100 % plaisir afin d’aller chercher jusqu’à 30 % de vente additionnelle et de marge confortable pour ce produit qui sera aussi votre « dernière note ».

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Friday, let’s go out of control ???? Veggie burger & Oliver’s pancakes #foodstagram #seasonparis with @bigcitylunch #lunch #eatout #friday

Une publication partagée par Season (@seasonparis) le

L’exemple : Season Paris, l’un des concepts les plus #chill du moment, à Paris, met très régulièrement en scène la signature de son Chef, Oliver, d’origine anglaise, le pancake. Ce dessert ultra gourmand constitue, pour certains, un plat à lui seul et peut se déguster à toute heure de la journée au sein des espaces cosy développés par l’enseigne. Chaque mois, et en fonction de la saison, ce dessert est renouvelé afin d’attirer de nouveaux clients… Le très healthy moringa, ou bien au bacon avec sa chantilly salée, ou encore en version clafoutis à la pomme-raisin… C’est aujourd’hui un incontournable de Season qui s’attaque désormais à New York après avoir installé son coffee shop dans le plus grand magasin Adidas du monde sur les Champs-Elysées…

#6 – Miser sur le coffee shop et la carte boissons #healthy

La consommation d’alcool ne fait que diminuer. Si l’eau représente toujours la majorité des ventes en boissons, une offre particulière doit être travaillée autour du juice bar, de la bière, du cidre et des boissons chaudes. Quel est l’enjeu ? Occuper toute la journée de son point de vente en créant des offres adaptées pour chaque instant de consommation, du petit-déjeuner au dîner. Alors que les clients attendent plus de lieux de vie et de convivialité, il est indispensable de créer des instants de récréations où le pairing et le spirit-free s'utilisent comme de nouvelles armes de séduction.

L’exemple : les 12 restaurants de Wild and The Moon (ouverts en 3 ans) sont tous une destination coffee shop où l’on peut se restaurer à toute heure en fonction de ses envies. Ce qui fait sa spécificité, ce sont ces jus non pasteurisés établis en lien avec des diététiciens, des chefs et des naturopathes afin d’apporter le juste équilibre en fonction de vos besoins et de ceux de votre corps, sans dogmatisme mais avec la juste dose de plaisir du spirit-free… Si l’enseigne cultive sa préférence pour le végétal et les "latte" à l’amande c’est qu’elle respecte sa philosophie à l’origine de sa création : « On ne saurait se nourrir sans se faire du bien, sans plaisir et sans considération pour la planète. » #eatwise.

#7 – Théâtraliser les événements en lien avec votre promesse et vos engagements

Le calendrier dispose de plus de 180 événements annuels sur lesquels miser afin de renforcer les liens qui vous unissent durant l’année avec vos clients. Autant dire que l’on ne peut pas tout réaliser et qu’il est nécessaire de faire des choix ! Vous pouvez relire notre sélection des 6 événements sur lesquels miser en 2019. Quel est l’enjeu ? Occuper l’espace et attirer de nouveaux clients qui se feront un grand plaisir d’avoir partagé ce moment chez vous et grâce à vous. Pour y parvenir, il vous faudra établir un plan de communication annuel de manière à miser réellement sur vos actions prioritaires et vous fixer des objectifs. En fonction de votre budget alloué au marketing digital, de vos ressources, et des outils dont vous disposez, vous pourrez alors établir vos priorités et suivre les performances pour toujours mieux performer.

 L’exemple : la Saint-Valentin s’annonce BIG chez Big Fernand qui profite de l’occasion pour créer un événement très festif à destination des amoureux en partenariat avec Big Moustache, les ballons the Pop Case et surtout faire gagner une nuit d’hôtel à cinq couples pour concrétiser LEUR déclaration… Les millennials recherchent les endroits les plus originaux qui soient ! En snacking, nombreux restaurants « fast casual » proposent des places assises et une ambiance débridée pour devenir des lieux « Casual Chic » ! Nul doute que Big Fernand va nous créer une vidéo virale et des stories des plus délirantes afin de nous rendre compte de l’événement !

#8 – Investir Instagram, la vidéo et les stories

Avec 82 % d’impact supplémentaire par rapport à une image, la vidéo règne en maître sur tous les médias sociaux, Instagram en tête de liste.  72 % des 18/34 ans se connectent à Instagram afin de connaître votre restaurant ! Il serait donc suicidaire de ne pas y être ! Quel est l’enjeu ? Plus immersive, plus vraie, plus sincère, elle permet au consommateur de connaître les fondateurs, les plats que l’on va pouvoir y trouver, l’ambiance et les valeurs portées par l’enseigne… avant de se déplacer, guidé par l’outil itinéraire dédié dans l’application.

L’exemple : c’est au sein des Halles Wazemmes à Lille qu’est né le concept Canard Street initié par Grégoire de Scorbrac et Nicolas Drouault. Canard Street s’est fait un nom dans la capitale du Nord de la France avant de s’installer à Paris. C’est en vidéo - réalisée par Deliveroo au moment de l’ouverture du service de la livraison - que l’on découvre comment leur épicerie née au sein des halles, imposée par les organisateurs, mais aussi leurs recettes signatures telle que le tartare de canard et les frites maison cuites à la graisse du gallinacé… et que l'on peut participer au repas démocratiquement canard de la jeune enseigne…

_________________________________________________________________________________

L’engagement. C’est ce que vous attendez de vos clients n’est-ce pas ? Eh bien il en est de même pour eux lorsqu’ils découvrent votre concept sur les médias sociaux. Une bonne occasion de créer de véritables points de rencontres avec vos consommateurs et de partager vos convictions, mais n’est-ce pas l’essence même de la cuisine ? En fonction de leurs interactions, une bonne occasion, également, de connaître leurs habitudes d’achat, comment évoluent leurs goûts et leurs tendances de consommation et en fonction de la météo et des événements locaux de pouvoir ajuster le tir en conséquence. SensAscionnel non ?

Pour aller plus loin, ne ratez pas sur www.snacking.fr :



A très vite !
Crédit photo page de couverture : Salomon FoodWorld - #BeDifferent - collection 2019

#InSnackingWeTrust !

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique