foodcheri-burger-aux-insectes-campagnes-marketing-digital-rentree-2019-snacking-restauration-rapide
Management & Franchise 8

#BackToSchool : le snacking s’impose à la rentrée 2019 sur le web !

19 Septembre 2019 - 3506 vue(s)
Pour cette rentrée, on peut dire que les marketeurs modernes ont eu du pain sur la planche ! Et encore, nous nous sommes limités aux 10 meilleures opérations en marketing digital de la restauration rapide ! Jugez par vous même : un #burgerdufutur aux insectes pour FoodChéri, un #democraticburger à 2 € chez B.K. (comprendre Burger King), le bagel le plus pimenté de France pour BagelCorner, le Foot gaming chez Five Pizza Original, le retour des Pogs dans les Happy Meals de McDonald’s France, mon programme nutrition personnalisée chez ExKi, le rebranding de Yo Sushi par YO !, Le menu vegan à prix serré pour les étudiants par Velicious Burger, la découverte des spécialités régionales chez Class’Croute, l’opération solidaire #septembre en or de Big Fernand…

Plus que la nouvelle année, la rentrée est l’instant de tous les changements et de toutes les (bonnes) résolutions. Après cette longue période de vacances, c’est toute la famille qui se doit de repartir sur de nouvelles bases : manger plus sainement, s’octroyer du temps pour soi, découvrir de nouvelles régions à cause du départ des enfants, se (re)mettre au sport… Finalement, c’est l’esprit reposé et reboosté de bonnes intentions que l’on se décide à se prendre en main, et cela passe (aussi) par l’alimentation. Une bonne occasion, pour les enseignes, dont la concurrence exacerbée anime tous les réseaux et les indépendants, de se rappeler à la mémoire des consommateurs et de miser sur cette période de transition alimentaire pour communiquer... et créer des territoires de rencontres avec ses clients et en attirer de nouveaux !

Sans plus tarder, voici les 10 campagnes de marketing digital que nous avons préférées, et qui ne concernent, bien évidemment que la communauté snacking. Au sommaire : 

  1. Le #democraticburger à 2 € par Burger King
  2. A la découverte des spécialités régionales avec Class’croute
  3. De Yo Sushi à Yo!: il n’y a qu’un pas vers l’Asie…
  4. Le #burgerdufutur ? C’est chez FoodChéri qu’on le déguste en premier
  5. #septembreenor revient chez Big Fernand : jamais 2 sans 3
  6. Foot x Pizza ? Une histoire d’amour faite pour durer chez Five Pizza Original
  7. McDonald’s relance les Pogs dans les Happy Meals
  8. #CombienDeGouttes : le bagel le plus pimenté de France est chez BagelCorner
  9. Exki fait un pas vers la nutrition personnalisée avec Mon Ekilibre
  10. Velicious Burger s’adresse aux étudiants avec un menu à 10 €
  11. Bonus : on part en voyage à Bali avec Patàpain en collaboration avec Fuze Tea 

Le #democraticburger à 2 € par Burger King

Choisir le bon timing afin de toucher toutes les cibles chez les fameux milllenials et les centennials, c’est la stratégie employée par Burger King qui déploie le #democraticBurger du 2 septembre au 6 octobre. Le principe est clair : la chaîne de restauration rapide permet aux consommateurs de voter pour un article du menu qui sera disponible au prix de 2 € la semaine suivante. Une participation collaborative à la française qui ravit les gaulois qui sont toujours prêts à donner leur avis pour profiter de bons plans. Pour participer à « l'élection », les consommateurs doivent télécharger l'application Burger King France et sélectionner leur burger préféré. Les huit choix comprennent du classique Whopper au Big Fish. Une campagne intégrée, qui comprend notamment des spots télévisés, des vidéos et des annonces imprimées en local, largement dispersée sur les réseaux sociaux et que la cible s’engage à partager, le tout orchestré par l’agence Buzzman. L’objectif marketing : inciter les consommateurs à télécharger l’application Burger King, faire entrer le digital dans l’usage de ces derniers, et, bien évidemment, renouveler la campagne du "burger mystère" en cette période cruciale pour le commerce. « Je te donne ma data, je profite d’un bon prix et je m’engage à le faire savoir... »

A la découverte des spécialités régionales avec Class’croute

A la manière d’un calendrier de l’avent, chaque jour, du 16 septembre au 2 octobre, les consommateurs sont invités à découvrir une spécialité régionale au travers d’une devinette emblématique de notre patrimoine culturel. Ils sont ainsi amenés à retenter leur chance et gagner des objets de nos régions : une belle façon de mettre notre culture culinaire à l’honneur, d’asseoir la notoriété de l’enseigne et de créer l’engagement par le biais d’un rendez-vous quotidien avec ses consommateurs. Une communication omnicanale online et offline en proposant à son réseau de franchisés répartis sur tout le territoire de s’investir sur leurs spécificités régionales, de théâtraliser le point de vente avec une animation ludique et participative, valable au comptoir mais aussi en livraison. Mais c’est sur le volet digital que Class’croute investit plus largement. Les clients reçoivent un emailing ludique et pédagogique chaque semaine, une campagne digitale investit les médias sociaux : Facebook et Instagram en tête de listeUne stratégie du jeu interactif qui correspond bien à son cœur de cible féminin et gamer, dont il est coutumier.

De Yo Sushi à Yo!: il n’y a qu’un pas vers l’Asie…

L’enseigne Anglo-Saxonne Yo Sushi a considérablement élargi sa gamme de produits depuis sa création ce qui lui laisse le droit de prétendre qu’aujourd’hui « elle offre bien plus que du sushi ». Spécialisée dans le sushi disposé sur tapis roulant, elle propose désormais des ramens, des poke bowls, des currys, des bao burgers, gyozas, des nouilles sobas, des mochis… à quoi bon s’appeler encore Yo Sushi ? Elle se met donc en scène et détourne sa propre marque - l’autodérision britannique - en apposant dans tous ces supports print, web, tous les produits qu’elle propose dans son nom… et joue ainsi la carte de l’humour qu’elle partage avec ses consommateurs. C’est sur les réseaux sociaux que sa communauté s’exprime… au point d’abandonner le YO Sushi pour ne laisser exister que YO ! finalement. Une opération virale et qui montre aussi tout l’engagement de la communauté pour la marque, prête à s’investir à partir du moment où cela reste drôle, évidemment ! Et de faire parler d’elle à un moment crucial de l’année... C'est ce qu'on appelle interagir avec sa communauté !

Le #burgerdufutur ? C’est chez FoodChéri qu’on le déguste en premier

burger aux insectes foodcheri snacking foodtech

À quoi ressemblera l’alimentation de demain ? La question est posée par FoodChéri, acteur majeur de la FoodTech et de la delivery positionnée sur le segment très convoité de la restauration d’entreprise le midi. C’est avec plusieurs complices qu’elle met au point une recette en édition et à une date limitée au jeudi 19 septembre qui met à l’avant-garde des protéines alternatives : les insectes dans un burger. Elle marque ainsi un peu plus son ancrage dans le végétal en compagnie de Algama (The Good Spoon) avec sa mayonnaise aux algues, Jimini’s pour sa farine d’insectes et Tom' Pousse pour sa féta réalisée à partir de végétaux. Afin d’aider le consommateur dans sa transition alimentaire, elle publie sa gazette, baptisée FoodChéri News - un journal futuriste, présenté comme une édition spéciale -, qui est alors insérée dans les livraisons dès le lundi 16 septembre et permet au consommateur de se projeter en 2065. 400 unités étaient disponibles à la vente… mais carton plein pour le restaurant virtuel, qui, victime de son succès, n’a pas eu à faire appel à TooGoodToGo afin de distribuer les invendus… Si bien que l’opération est remise à jeudi 26 septembre prochain. Quel est l’enjeu ? Eveiller les passions et engager sa communauté de consommateurs à s’interroger sur son alimentation tout en confortant ses valeurs, et créer le buzz sur les réseaux sociaux, en bravant l’interdit, bien évidemment !

#septembreenor revient chez Big Fernand : jamais 2 sans 3

51 400 €, c’est le record de l’an passé pour cette opération solidaire initiée par Steve Burgraff, ex. CEO de l’enseigne, en 2016. Cette année encore, du 23 au 29 septembre, Big Fernand mise sur le plaisir et la gourmandise de ses consommateurs en proposant ses desserts (et pas de gourmet burger cette fois-ci) dont les ventes seront reversées à l’Institut Gustave Roussy (IGR), le 1er centre européen de recherche sur le cancer de l’enfant et de l’adolescent. Une opération qui se déroulera sur 7 jours dans le cadre de la campagne nationale intitulée « Guérir le cancer de l’enfant au 21e siècle ». Sur toute formule Big Fernand comprenant un dessert, et parce que les enfants aiment les desserts, l'enseigne reversera 3 euros à l'IGR (correspondant au prix de la dite-gourmandise). Vont-ils parvenir à battre un nouveau record en rallongeant également la période de l'opération ? L’enseigne, comme à son accoutumée, va bien évidemment engager sa communauté autour de cet événement solidaire et éthique qui incite au partage pour la bonne cause.

Foot x Pizza ? Une histoire d’amour faite pour durer chez Five Pizza Original

Avec un cœur de cible jeune, urbain et Parisien, le jeune réseau (11 restaurants en franchise) de pizza s’adresse clairement à sa communauté masculine, gamer et amatrice de football. C’est en partenariat avec Fuze Tea qu’elle propose de gagner 2 jeux FIFA 20 par point de vente dont la sortie nationale est annoncée le jeudi 28 septembre. La condition pour participer ? Prendre son addition en photo stipulant la consommation de pizza et de Fuze Tea, la poster sur en message privé sur la page Facebook de Five Pizza Original, via Messenger. Un tirage au sort viendra ensuite récompenser les heureux gagnants. Une bonne manière de dynamiser le réseau à la rentrée et de prendre les consommateurs par les sentiments tout en dopant les ventes par l’appât du gain et du jeu, et récolter de précieuses informations qui permettront ainsi d’enrichir la base de données de la tête du réseau…

#CombienDeGouttes : le bagel le plus pimenté de France est chez BagelCorner

#ElYukatan : du 16 au 29 septembre 2019, Bagel Corner propose le bagel le plus épicé de France avec un challenge inédit sur instagram#combiendegouttes qui propulsera le client le plus chaud à charger comme jamais son bagel de TABASCO® et le finir intégralement : une bonne occasion de dynamiter la #rentree2019 auprès de son cœur de cible! Pour participer, c’est simple : il suffit au consommateur de demander une mignonnette de TABASCO® en caisse. S’il parvient ensuite à prononcer correctement « chee-poht-lay » après avoir mis toute la dose, il se doit de partager son exploit en story instagram ! Il participe ainsi au jeu-concours qui le fera voyager (valeur 3 356 € TTC) jusqu’à Avery Island, en Louisiane, comprenant une visite privilégiée de l’Usine TABASCO®. Là aussi, la bonne idée est de jouer sur le côté viral (et fun !) de la communication réalisée par les clients eux-mêmes qui véhiculent leur expérience avec l’enseigne à la place de Bagel Corner qui récolte simultanément de nouveaux clients et prospects…

McDonald’s relance les Pogs dans les Happy Meals

Les plus vieux d’entre-nous se souviennent tous des Pogs ! Il s’agissait d’un jeu très populaire dans les cours de récréation des années 90 qui consistait à retourner de petits disques illustrés pour emporter ceux de son adversaire. McDonald’s France distribue ainsi des sachets de pogs à collectionner à l’effigie des Looney Tunes, des DC Girls de la Justice League et de Scooby-Doo (il s’agit d’une collaboration avec la Warner Company) dans le cadre d’une initiative visant à “proposer des jouets qui s’inscrivent dans le temps en s’adressant à toute la famille pour créer des moments de partage et de complicité entre les enfants et leurs parents. Et effectivement, à l’annonce du jeu à la fin août, pile avant la rentrée, les réseaux s’enflamment et c’est, ainsi, toute la famille qui se rend dans les restaurants pour revivre, le temps d’un instant, un moment de son passé retrouvé, à partager, avec le fameux bambin… Old school, vintage, quand tu nous tiens !

Exki fait un pas vers la nutrition personnalisée avec Mon Ekilibre

 « Bien manger pour mieux vivre », c’est toute la promesse d’Exki pour éduquer ses consommateurs à une alimentation consciente et responsable. C’est en toute discrétion qu’Exki lance fin août son programme « Mon Ekilibre » qui permet au consommateur de calculer les valeurs nutrionnelles de ses aliments pris chez l’enseigne. Pour pouvoir utiliser l'outil Ekilibre, il faut tout d'abord créer un profil. Une fois son profil créé, il suffit d'ajouter les produits EXKi composant le menu du jour, et le calcul s’affiche au fur et à mesure, permettant de visualiser l’apport journalier des aliments mis sur plateau, de rectifier la combinaison au besoin. Si la nutrition personnalisée est encore toute nouvelle en France, elle commence cependant à émerger dans les pays anglo-saxons où le quantified-self imprime jour après jour son entrée dans l’usage des consommateurs. Tout en permettant à l’enseigne qui maîtrise et interprète les données collectées de pouvoir adapter son offre en pleine connaissance des habitudes alimentaires de ses consommateurs, ce qui n’est pas sans influencer la recherche et développement…

Velicious Burger s’adresse aux étudiants avec un menu à 10 €

En restauration rapide, le cœur de cible est jeune, et les moins de 25 ans font attention à leur budget et à leur estomac… et il faut toujours frapper fort et au bon moment. Le très jeune réseau de restaurant vegan mais gourmand strasbourgeois s’installe à Montpellier, mais aussi en Allemagne et à Colmar. Dans cette phase de transition alimentaire actuelle, les étudiants sont à conquérir et à éduquer aux saveurs végétariennes en venant à eux avec des offres accessibles, servies dans un cadre cosy et chaleureux. Ce bon de réduction permanent incite au partage dans le secteur très prisé du snacking et permet de dynamiser sa base de données en distribuant des acquisitions rapides. L'objectif ?  Etablir le dialogue à long terme avec cette cible très particulière qui recherche toujours les bons plans en cette période difficile, afin d’entrer dans l’usage de chacun, car les étudiants seront aussi les bons consommateurs de demain…

Bonus : on part en voyage à Bali avec Patàpain en collaboration avec Fuze Tea 

Avec 52 restaurants au compteur répartis sur le territoire, la chaîne de restauration boulangère qui a tout compris au format fastcasual et au phygital en restauration s'essaie pour la première fois au marketing pour la rentrée. L'objectif consiste à redynamiser les ventes en cette période cruciale en proposant à ses clients et à ses prospects une animation ludique sur le thème de l'évasion et du voyage. Une stratégie de (re) conquête est donc mise en place grâce à une communication omnicale à 360°. Outre une offre commerciale proposant un menu éphémère (sandwich à l'indienne + dessert + boisson) à 7 € 50 au lieu de 9 € 20 en vente jusqu'à épuisement du stock, elle concocte des instants 100 % gagnants avec Fuze Tea (Coca-Cola European Partners) permettant de gagner des goodies pour tout achat d'une boisson, mais surtout une belle dotation avec un voyage à Bali à gagner par tirage au sort, et un sac de voyage par point de vente, histoire de garder la tête en vacances. Parce qu'il est toujours douloureux de se remettre au travail après avoir vécu une trève estivale ou la découverte de nouvelles cultures était au rendez-vous, les consommateurs peuvent ainsi se projeter dans de nouvelles aventures gourmandes grâce à la food, non ?

Nous espérons que ces belles opérations marketing vous auront inspirés, vous aussi ! N'oubliez pas de mentionner @francesnacking dans vos publications afin que nous puissions, nous aussi, plus facilement les identifier !

Gardez à l’esprit que si la rentrée a lieu une fois par an, le parcours de la relation client, lui, dure pour toujours !

Bonne rentrée à toutes et à tous !

#InSnackingWeTrust!

Article mis à jour le 21/09/2019 - 13:30

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique