lyon rhône covid-19 mesures restriction
Management & Franchise 0

Coronavirus. Le Préfet du Rhône durcit le ton. Les restaurants et bars en sursis...

21 Septembre 2020 - 2561 vue(s)
Alors que les indicateurs de la pandémie de coronavirus ont sensiblement augmenté ces trois dernières semaines dans le département du Rhône, de nouvelles mesures de restriction ont été annoncées ce lundi 21 septembre par le préfet du Rhône, Pascal Mailhos. Les restaurants et cafés y échappent même s’ils seront surveillés de très près dans les prochains jours avec des contrôles renforcés. Comme à Bordeaux, la jauge maximum pour les événements publics, foires, salons ou rencontres sportives passent, elles, de 5 000 à 1 000 personnes maximum.

A l’occasion d’une conférence de presse à la préfecture du Rhône, très attendue depuis le discours d’Olivier Véran vendredi dernier, le préfet Pascal Mailhos a procédé à un certain nombre d’annonces visant à renforcer les mesures sanitaires contre la propagation du Covid-19 dans le département. Nombre de cas positifs, taux de positivité et d’incidence, et nombre de personnes hospitalisées et en réanimation ne cessent en effet d’augmenter ces dernières semaines. Ainsi, parmi les mesures fortes annoncées, l’abaissement de la jauge maximum autorisée à 1 000 personnes, contre 5 000 jusqu’à présent, pour les événements publics, comme les foires ou manifestations sportives, entraine de facto l’annulation de la Foire de Lyon, initialement prévue du 9 au 12 octobre prochain. L'organisation du salon Natexpo, dédié aux professionnels du bio et qui se tient jusqu'a demain soir à Eurexpo n'est quand à elle pas remise en question, précisent les organisateurs de l'événement. 

Tolérance zéro pour les bars et restaurants

Pour le moment, les restaurants et bars ne seront pas pénalisés par des mesures de restrictions supplémentaires même si le Préfet a clairement indiqué avoir sollicité l’Umih, le principal syndicat du secteur, pour rappeler aux gérants des établissements les précautions indispensables à prendre au sein de leurs établissements et qu’ils sont tenus de respecter et faire respecter comme la distanciation, l’interdiction de consommer debout ou de danser…

"Nous ne sommes plus dans une phase de pédagogie mais de fermeté ", a ainsi clairement averti le Préfet du Rhône, Pascal Mailhos.

Il précise que les contrôles seront renforcés avec la possibilité de prononcer des fermetures administratives : « Il n’y aura aucune tolérance ». D’autre part, l’obligation du port du masque est étendue au-delà de la ville de Lyon, où elle est en place depuis le 22 août. Dix communes supplémentaires sont désormais concernées, mais seulement entre 6 heures et 2 heures du matin, à savoir Villefranche-sur-Saône et 9 autres villes de la métropole lyonnaise : Bron, Caluire-et-Cuire, Décines, Saint-Fons, Sainte-Foy-Lès-Lyon, Saint-Genis-Laval, Tassin-la-Demi-Lune, Vaulx-en-Velin et Vénissieux. De même, le port du masque est également obligatoire aux abords des parkings des centres commerciaux, des salles de spectacles et des équipements sportifs.

 

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique