burger king biodéchet déchet servipac-salazie
Management & Franchise 2

Burger King s’associe à Servipac pour repenser la valorisation des déchets dans la restauration

20 Avril 2021 - 939 vue(s)
La chaîne de fast-food initie un partenariat ambitieux visant à mieux valoriser les déchets et biodéchets dans la restauration. En repensant la collecte et le traitement comme un enjeu collectif, Burger King et Servipac-Salazie entendent en effet ouvrir leur solution à une mutualisation auprès de toutes les autres enseignes du secteur.

Depuis 2020, les plus de 380 restaurants français de Burger King, dont le développement est piloté dans l’Hexagone par le groupe Bertrand, avaient déjà généralisé le tri en salle et en cuisine. Mais la chaîne entend aller plus loin dans l’engagement environnemental par ce partenariat avec le cabinet de conseil spécialisé dans les problématiques environnementales Servipac-Salazie. L’objectif est ici de garantir, une fois le tri sélectif effectué, la collecte et la valorisation des déchets et bio déchets. La collaboration entre les deux entités doit ainsi s’articuler en trois étapes. La première prévoit une phase d’audit et de diagnostic de la gestion actuelle du réseau. Ensuite, une consultation nationale doit être menée auprès des acteurs de la filière, pour proposer à chaque restaurant une solution sur-mesure. Enfin, les solutions de collecte et de valorisation seront déployées pour tous les restaurants, et ce dès juin 2021.

« La solution de collecte et de valorisation des déchets développée ces derniers mois avec Servipac-Salazie se fonde sur l’innovation et l’intelligence collective, deux aspects essentiels pour pouvoir faire bouger les lignes aujourd’hui », insiste ainsi la directrice RSE de la chaîne de Burger King France.

L'ambition de mutualiser la solution à l'échelle du secteur

Car cette démarche ouverte et collaborative est pensée pour bénéficier à l’ensemble du secteur. En effet, la solution développée par Servipac-Salazie repose sur la création de grappes de collecte, regroupant les restaurants aux typologies de déchets similaires. Il s’agit ensuite de les orienter vers les industriels les plus adaptés pour leur valorisation. Concrètement, plus la démarche compte d’enseignes, plus les volumes de déchets sont élevés et plus les industriels du traitement optimisent leur coûts et leurs circuits de collecte. « Je salue la volonté de Burger King de participer à la création d’un pilotage collectif de la collecte des déchets aux côtés d’autres acteurs de ce secteur, a ainsi indiqué le directeur général de Servipac-Salazie Arthur Di Montagliari. Il est primordial que d’autres acteurs suivent Burger King dans cette démarche pour permettre au secteur d’être plus responsable et plus durable ». L’objectif sera alors de réduire efficacement l’empreinte carbone de tous les acteurs bénéficiaires.

 

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique