Les baby-boomers, nouvelle clientèle émergente en snacking
Tendances 0

Les baby-boomers, nouvelle clientèle émergente en snacking

17 Juin 2015 - 5500 vue(s)

Alors que la restauration rapide a perdu près de 130 millions de visites entre 2009 et 2015, surtout les 16-24 ans et les 25-34 ans (Millenials), dans le même temps les 50 ans et plus progressent : + 40 % sur la période ! Ils représentent aujourd’hui 16 % des visites du secteur, soit 1 sur 6 d’après l’étude « Les 50 ans et +, une cible à fort potentiel pour la restauration » que The NPD Group publiera le 10 juillet prochain. Moins affectés par le chômage et les problèmes de pouvoir d’achat que les plus jeunes, les quinquagénaires apprécient la praticité et la fonctionnalité d’un déjeuner sur le pouce. Cette génération qui a connu l’arrivée du fast-food à l’aube des années 80, n’hésite pas fréquenter ce circuit en dehors de l’heure du déjeuner : 30 % de leurs visites ont lieu l’après-midi durant leur pause. Tout comme les 18-24 ans, les seniors surveillent leurs assiettes : ils consomment plus que la moyenne les salades et les eaux en restauration rapide, et boudent les soft-drinks et les menus, moins adaptés à leurs goûts. La folie burger ? Très peu pour eux : ils en consomment deux fois moins que la moyenne de la population française. Toutefois, les burgers de qualité pourraient avoir un avenir intéressant auprès de cette cible épicurienne.

Pour Maria Bertoch, Industry Expert de la Division Foodservice Europe de The NPD Group :  « l’attention portée aux cibles –émergentes- comme les 50 ans et plus pourrait porter ses fruits sur le court et le long terme alors que la croissance française reste relativement timide comparée aux voisins européens ».  Une situation inhérente à la confiance des consommateurs qui n’a pas non plus montré une amélioration notable. Et la spécialiste d’ajouter que le début de 2015 a été très difficile pour la restauration au global, y compris pour la restauration rapide. Le cabinet affiche des 2015 négatives en visites, toujours affectées par la baisse de consommation de la population active.

 

Ce recul s’explique, selon l’experte par des changements sur le marché et l’apparition du concept hybride du fast-casual où la restauration rapide version 2.0. Un segment naissant, qui parvient à se positionner comme apportant une expérience unique et de qualité pour des consommateurs désirant allier la rapidité et la qualité. L’absence du service à table, les produits frais et préparés sur place le jour même, la transparence des ingrédients, un décor soigné et moderne : tous ces ingrédients permettent d’attirer ceux qui  désertent la restauration rapide classique, principalement les 18-34 à la recherche d’une consommation plus qualitative, saine et responsable. »

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique