Restauration hors-domicile : des prévisions de croissance en hausse pour les 3 prochaines années
Tendances 0

Restauration hors-domicile : des prévisions de croissance en hausse pour les 3 prochaines années

11 Septembre 2015 - 6205 vue(s)
The NPD Group a dévoilé ses prédictions pour la restauration hors domicile à l'horizon des 3 prochaines années. Si la situation s'améliore globalement, certains secteurs devraient jouer un rôle de catalyseur de croissance.

De l’optimisme, enfin ! C’est en tout cas ce qui ressort de la dernière publication prévisionnelle The NPD Group dédiée à la restauration hors domicile qui tend à se projeter sur les résultats du secteur pour les 3 années à venir. S’il prévoit un marché stable pour l’année 2015, le cabinet anticipe une progression en valeur de 0,6% l’année prochaine et même de 1,4% sur l’exercice 2017, grâce avant tout à une reprise attendue de la fréquentation en points de vente à partir de 2016. Les signes d’une reprise sont même déjà là précise-t-il avec une stabilisation de la baisse des visites des établissements hors domicile et des prévisions de croissance à la hausse pour l’économie française de par des facteurs macroéconomiques divers (baisse du prix baril de pétrole, euro plus compétitif…). « Cette étude est la première du genre pour le marché français » explique Maria Bertoch, experte de la division Foodservice Europe chez The NPD Group. D’après nos données sur la reprise de la fréquentation jusqu’en 2017, nous prédisons cinq secteurs “stars” : les coffee shops, les traiteurs ethniques proposant un service rapide, les sandwicheries, les concepts burgers et les cafés / bars / brasseries. Au-delà des prédictions l’intérêt de l’étude est d’analyser pourquoi certains secteurs vont progresser et d’autres souffrir d’une baisse de fréquentation ». L’étude invoque ainsi trois tendances phares susceptibles d’influence le marché : un climat économique plus clément invitant au plaisir et à la convivialité, une curiosité des consommateurs qui veulent d’avantage de diversité, et une propension à vivre des expériences complètes. D’après The NPD Group, les consommateurs vont continuer à chercher le meilleur rapport qualité-prix sur l’ensemble de leurs visites. Si le consommateur trouve de la valeur dans sa visite, il  sera prêt à dépenser et parfois plus que d’habitude.

L'attrait de l'expérience

Si les prévisions pour 2015 restent délicates, 2016 devrait être synonyme d’amélioration pour la restauration rapide comme la restauration à table. 2017 serait ensuite la  première année de croissance en visites depuis 2011 avec une fréquentation attendue en progression de 0.3%. En restauration rapide, même si le secteur « burger » continuera à dominer le segment avec ses 800 millions de visites annuelles, ce sont les coffee shops qui montreront la croissance la plus impressionnante oscillant entre + 3 % et + 4 % en visites sur les 3 prochaines années. Ceci est dû notamment à l’arrivée de nouvelles chaînes sur le marché français et aux changements des habitudes des consommateurs qui se tournent vers une consommation plus moderne (café à emporter, etc.).  Le secteur Loisirs & Transport (hôtels, transports, cinémas, parcs de loisirs, discothèques…) devrait aussi continuer à progresser sensiblement.

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique