#CM2018 : La Coupe du Monde de Football devrait booster le snacking !
Tendances 1

#CM2018 : La Coupe du Monde de Football devrait booster le snacking !

24 Mai 2018 - 2345 vue(s)
A l’approche de la Coupe du Monde de football 2018, qui se tiendra en Russie du 14 juin au 15 juillet 2018, Harris Interactive publie les résultats d’une enquête sur les changements d’habitudes d’achat et de consommation des Français (15 ans et plus) sur la période. Les impacts envisagés sont réels sur certaines activités comme la livraison de repas et la consommation de produits snacking !

1 Français sur 2 a l’intention de suivre la Coupe du Monde alors que seulement 1 sur 3 se déclare intéressé par le football en général. Ce premier chiffre suffit déjà à témoigner de l’engouement suscité par l’événement alors que celui-ci n’a pas encore débuté et que le parcours de l’équipe de France – que l’on souhaite le plus long possible – n’a pas encore dépassé le cadre feutré de Clairefontaine. A noter que 63 % des hommes ont l’intention de suivre la Coupe du Monde, et même 68 % des moins de 35 ans. Les Français qui vont suivre la Coupe du Monde sont pour la grande majorité curieux (40 %), associent cet événement à la notion de plaisir (40 %) et se déclarent enthousiastes (36 %). Un état d’esprit positif donc… et de partage ! Puisque par rapport à leurs habitudes le reste de l’année, les Français sont 16 % à déclarer « davantage appeler ou envoyer des SMS/MMS à leurs amis, famille » à cette occasion, 12 % à davantage discuter ou poster des commentaires, photos, vidéos sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram) et… 9 % à davantage jouer à des jeux-vidéos.

Un nouveau boom pour la livraison ?

Si l’impact de la Coupe du Monde de football sur le marché des téléviseurs n’est plus à démontrer – 13 % des Français envisagent d’acheter une nouvelle TV pour suivre les matchs – le secteur de la livraison de repas peut se frotter les mains. 17 % des Français entendent, en effet, davantage emporter des repas de fast-food pour les manger chez eux. 11 % à davantage utiliser des services de livraison de plats à domicile. Et 9 %, prévoient de se faire livrer davantage de repas de fast-food. D’autres segments pourraient également tirer leur épingle du jeu puisque 24 % des sondés anticipent une surconsommation momentanée de produits apéritifs. Tout autant de bière (chez les 18 ans et plus) et 21 % indiquent qu’ils succomberont davantage à l’envie de pizzas qu’à l’accoutumée.

 

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique