NPD Group consommation nocturne Burger Snacking
Tendances 3

La restauration rapide nocturne gagne 34 % en 3 ans

26 Août 2019 - 1744 vue(s)
Portée par l’essor de la livraison, la restauration nocturne, entre 23 h et 7 h du matin connaît une forte croissance. Et c’est la restauration rapide et le snacking tirés par le burger, la sandwicherie/boulangerie et les loisirs qui mènent le bal.

Avec 223 millions de visites (pour 1, 12 md€ de CA), la restauration nocturne est en forte hausse. De l’ordre de 24 % sur trois dernières années à Paris (contre 19 % pour toute la France). Entre 2017 et 2018, ce sont 37 millions de visites additionnelles qui représentent 63 % de croissance du marché global de la restauration hors domicile, selon une étude The NPD Group. Parisiens ou provinciaux, les oiseaux de nuit sont majoritairement des jeunes (51 % des visites entre 23 h et 7 h) sont réalisées par les 18-34 ans contre 39 % sur l’ensemble de la journée. A 60 % ce sont des hommes.

La destructuration des repas incite notamment la restauration rapide, à proposer une offre 24 h sur 24, Maria Bertoch, Expert Foodservice chez NPD Group. 

Le burger, le grand gagnant

C’est le burger qui remporte la palme avec 18 % des visites sur le créneau « nuit », devant les cafés/bars/brasseries (17 %) ou les structures de loisirs (cinémas, pubs et discothèques (17 %). Quant aux visites matinales, sans surprise, ce sont les sandwicheries/boulangeries qui sont en pole-position en dominant cette tranche horaire avec 34 % de la fréquentation, suivies par les GMS/Proxi (19 % des visites).

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique