la fabrique a pains supeco valenciennes boulangerie louise florent brelivet
Tendances 3

La Fabrique à Pains, le nouveau concept de boulangerie discount signé Louise

23 Décembre 2019 - 2745 vue(s)
Depuis quelques semaines, le bâtiment du premier concept d’hypermarché discount Supeco (Groupe Carrefour) à Valenciennes accueille une toute nouvelle enseigne, La Fabrique à Pains, pensée par le groupe des Boulangeries Louise. Un format rationnalisé et optimisé de boulangerie à prix très accessible qui pourrait rapidement faire des petits…

Est-on en train d’assister au démarrage d’une success story de la boulangerie comme a pu l’être avant elle le formidable partenariat entre l’enseigne Marie Blachère (plus de 500 magasins en France) accolée au distributeur Grand Frais ? L’histoire nous le dira... Mais il est certain que le groupe des Boulangeries Louise (143 points de vente dont 133 en France) tient avec son nouveau concept de boutiques sous enseigne La Fabrique à Pains, un format qui, s’il trouve son public, sera amené à se diffuser. Les premiers établissements du genre ont ainsi ouvert depuis quelques semaines à Onnaing et du côté de Valenciennes, dans les mêmes bâtiments qui accueillent depuis septembre les premiers hypermarchés discount Supeco français du Groupe Carrefour. Venu d’Espagne avant d’être dupliqué dans plusieurs pays d’Europe, Supeco présente en effet un modèle de « soft discount voire même de smart discount » (selon les termes du directeur de Supeco France Bruno Lebon) hybride, adapté au marché hexagonal, entre le supermarché traditionnel et le cash & carry avec une offre de frais importante, du bio, une boucherie traditionnelle et donc, depuis peu, une véritable boulangerie !

Des marqueurs prix très forts

A Valenciennes, La Fabrique à Pains dispose ainsi d’une entrée extérieure classique mais aussi d’une entrée intérieure directement depuis les étals du Supeco. « Nous avons cherché à rationaliser l’offre et optimiser les espaces de préparation au maximum pour offrir l’essentiel des produits de boulangerie frais et de qualité à des prix très accessibles », confie ainsi Florent Brélivet, le directeur de Boulangerie Louise, qui a pensé ce concept fonctionnant ici sur 80 m² à peine, surfaces de vente, ateliers de préparation, stockage et zone de service compris. Le merchandising est voulu épuré avec à peine 5 mètres de surface linéaires accueillant des gammes courtes de pains, viennoiseries, pâtisseries mais aussi quelques références de snacking. Les prix sont voulus très attractifs avec trois produits phares proposés en promotion permanente « 3 articles + 1 offert » : la baguette signature Honorine, les croissants, les pains au chocolat. A ces marqueurs, s’ajoutent trois nouvelles promotions impactantes toute l’année avec les 10 baguettes à 5 €, les 5 croissants + 5 viennoiseries à 5 € ou encore les 2 tartes à 12 €. Le midi, 5 références de sandwichs (au lieu de 12 chez Louise) viennent garnir les étals des produits afin de proposer des solutions repas on ne peut plus accessibles. « Pour le choix des produits, nous nous sommes concentrés sur les 20/80 de chez Louise. Le défi était ici de pouvoir optimiser chaque poste et équipement sur une surface et avec des équipes plus réduites afin de garantir une fabrication sur place », ajoute Florent Brélivet.

Une optimisation des espaces et des équipes

Le point de vente regorge ainsi d’astuces pour optimiser les espaces et les coûts. On citera ainsi les meubles mobiles, beaucoup plus flexibles et moins onéreux que du mobilier fixe, pour accueillir les produits mis à la vente. Ou encore les fours 4 voies (au lieu de 8), le mobilier servant de chambre de pousse, l’équipement de pétrissage… Autre trouvaille également, celle du boulanger « multi-tâches » qui, après avoir géré les préparations du matin, se poste à la vente pour l’ouverture avant d’être ensuite relayé en cours de matinée ! Si ces premières unités auront valeur de test, elles en appellent forcément d’autres alors que la direction se dit ouverte à tout partenariat avec des enseignes de distribution, notamment pour des formats de proximité centre-ville. Nul doute que l’expérience Supeco donnera des idées à d’autres !

Consultez votre CookBook 50 signatures Snacking Gratuitement
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique