Street bkk rice and noodle Levallois et Fry and Beer rue du fbg poissonniere
Tendances 5

Street BKK Fry & Beer s'installe Fb Poissonnière et Rice & Noodles à Levallois

11 Février 2020 - 1150 vue(s)
Après avoir inauguré en décembre à Levallois-Perret, un modèle XS de son concept baptisé Rice & Noodles, Norman Kolton vient de lancer, à Paris, la 3e version de Street BKK façon « fry ». Parmi les plats signatures : du hot fried chicken à l’asiatique, mais aussi des recettes malaisiennes.

Après les 4 restaurants parisiens Street BKK Grill & Beer et Street BKK Roast & Beer, le jeune restaurateur vient d’ouvrir, à quelques semaines d’intervalle, un modèle réduit de son concept signé Street Bangkok Rice & Noddles à Levallois-Perret puis, il y a quelques jours, son dernier concept Street BKK Fry & Beer, 71 rue du Faubourg Poissonnière à Paris. Deux nouvelles adresses fondées sur la même philosophie : des produits frais, des cuissons minute, des recettes pointues aux parfums asiatiques et des prix sages.

Street BKK Fry & Beer

Un pilote Rice & Noodles à Levallois avant Montreuil

C’est donc à Levallois-Perret (92), 12 rue Aristide Briant que le 1er pilote Street BKK Rice & Noodles s’est installé. Dédié exclusivement à la vente à emporter, au click & collect et la livraison, ce spot qui ne propose pas de places assises, est davantage un labo-cuisine « d’envoi » qu’un restaurant en soi. « Il nous permet de couvrir une nouvelle zone de chalandise et de proposer à de nouveaux clients, notre expertise dans la cuisine asiatique à travers une offre courte consensuelle et servie rapidement «, explique Norman qui a limité la carte à des plats « wok » préparés et sautés minute autour du riz (sauté au poulet, crevettes, veggie, noix de cajou) et des nouilles (sautées au bœuf, poulet, crevettes…). Une autre antenne comparable va voir le jour fin février, accolée au laboratoire de production de Montreuil.

Fry & Beer, la déclinaison façon poulet frit et currys

Si le réseau compte aujourd’hui, avec Rice & Noddles, 5 implantations, toutes différentes sous l’enseigne chapeau Street BKK (ex Street Bangkok), pas question de parler de chaîne à Norman Kolton qui souhaite à chaque fois recréer des lieux uniques et ajuster l’offre à la zone de chalandise. Rue du Faubourg Poissonnière, c’est une nouvelle déclinaison « Fry » qui a été imaginée dans un esprit maison très « Garage Joint » scénographié par le studio Ich&Kar. Derrière une façade qui a repris en néons rouges, la fameuse signature Street, on retrouve bien l’ambiance brute et « déjantée » propre à la marque avec la taule ondulée et patinée, les tags ou encore du grillage sur les murs, d’anciennes photos placardées, des papiers peints tribaux ou encore les néons.

Côté cuisine, le savoir-faire maison s’exprime là encore avec finesse et vérité. C’est le résultat de près de 3 ans de R&D et de plus de 50 essais de recettes qui ont permis à Norman et à son chef Claudio de trouver la bonne panure qui ne se décolle pas, qui reste croustillante et aérienne sans être huileuse. On y retrouve bien les goûts, les justes assaisonnements, la force des épices qui subliment le poulet. Il faut dire que la « bête » proposée en wings ou en pilons a saumuré auparavant 3 h dans le gingembre avant d’être marinée ensuite dans une préparation de 36 épices pendant 12 heures. Le résultat est sans appel : un goût de voyage, une tendreté de la chair et une croustillance hors-pair. Les produits s’accompagnent de 3 sauces différentes : la smoke barbecue, le garlic yogurt ou la spicy mint.

Street BKK Fry & Beer

Sandwich naan ou burrito façon street food

Pour ceux qui ne sont pas poulet frit, ou pour compléter le plateau, il y a aussi… et surtout les saveurs malaisiennes avec un choix de currys agneau, calamars ou lentilles, toujours accompagnés de riz biryani, de tranches de pains flat bread, façon Naan fabriqués maison ou encore de pickles de légumes à déguster seuls ou en combo avec le poulet. Halals, ces plats ont, végétariens obligent, leurs alternatives veggies comme le tofu frit ou encore le Dahl de lentilles. A ne pas manquer non plus, le Fried Chicken Sandwich servi dans un flat bread tout chaud ou le Malasian Burrito, un naan « pimpé » à la malaisienne, mixant le curry d’agneau et le riz biryani, agrémenté de pickles et de légumes.

Après sa levée de fonds en 2019 et le succès de ses nouvelles ouvertures parisiennes, Norman Kolton compte bien se donner quelques mois pour digérer cette montée en puissance avant d’envisager d’autres projets. L’essentiel maintenant, dit-il, est de parvenir à rester au top niveau et de se renouveler dans les recettes. Pour ça, on lui fait confiance.

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique