Covid-19  deliveroo : la livraison, un levier pour la restauration, édito de snacking.fr
Tendances 3

Pas de réouverture à l’horizon pour la restauration. Click & collect et livraison, en avant toute!

14 Avril 2020 - 2453 vue(s)
Les plus optimistes espéraient quelques signes positifs pour la restauration dans le discours du chef de l’Etat au 20 h à la télévision qui a annoncé le début de déconfinement pour le 11 mai. C’est la douche froide avec aucune voie de sortie à l’horizon alors que se rapproche l’échéance du paiement des salaires d’avril.

Avec l’annonce de la réouverture de certaines structures et écoles, à partir du 11 mai pour accueillir les plus jeunes, on aurait pu s’attendre à un desserrement de l’étau du confinement sous conditions, notamment pour l’industrie hôtelière. Il n’en a rien été. Emmanuel Macron a même dressé un tableau assez clair en excluant, pour l’instant les cafés, hôtels, restaurants d’un dispositif de reprise d’activité. En précisant que les festivals et autres réunions publiques ne seraient pas autorisés avant la mi-juillet, il a douché les derniers espoirs. « C’est le pire scénario possible et une catastrophe économique », ont estimé les représentants de l’Umih, l’un des principaux syndicats de l’industrie hôtelière qui indique « une année 2020 de perdue » pour le secteur, l’un des seuls « sans effet d’horizon ». La porte ouverte du chef de l’Etat à des annulations totales de charges pour la restauration « qui s’expliquent par le zéro recette » via un plan sectoriel d’aides tout comme sa demande aux assureurs de faire partie de l’effort économique collectif, laissent quelques lueurs d’espoirs dans cette période sombre.

Click & collect et livraison au menu

Avec cette échéance de reprise de nouveau reportée, il y a fort à parier que la commande en ligne, la livraison et le click & collect, soient une des voies de salut pour de nombreux restaurateurs rapide ou avec service à table, en mal de trésorerie à 15 jours de paiement des salaires d’avril. Et qu’une partie de ceux qui avaient baissé le rideau ne revoient à court terme, leur stratégie de reprise d’activité plus rapidement que prévue. 

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Consultez votre CookBook 50 signatures Snacking Gratuitement
Paul Fedèle Rédacteur en chef France Snacking Suivez Paul Fedèle sur Twitter @francesnacking
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (1)
Gravatar
Par Aegidio le 14/04/2020 à 21:07
Je ne comprends pas pourquoi les restaurateurs ne se sont pas mis à la livraison pour leurs clients proches (je ne parle pas des quartiers de bureaux) mais dans bcp de quartiers, on attendait ce qui se passe depuis aujourd'hui : que des restaurants prennent des commandes de plats traditionnels (chez moi, de l'aligot ou un pavé de boeuf à cuire chez soi, un dessert) et nous autorisent à venir les chercher ou se mettent à la livraison... Pourquoi cette paresse ? Incompréhensible !
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique