Agence Bio
Tendances 3

Le Bio fait une poussée de 16,4 % en hors domicile

9 Juillet 2020 - 2185 vue(s)
Les chiffres de l’agence Bio sont tombés hier. La consommation de produits bio atteint un nouveau record à 11,9 md€ de CA en France. C’est 13,5 % de mieux en un an, + 114 % en 5 ans et 219 % en 9 ans. Même constat en hors domicile avec des achats estimés à 640 M€, soit une progression de 16,4 % tirée par la restauration collective.

Plus personne ne peut en douter. Les Français aiment les produits bio et la consommation est clairement orientée à la hausse avec des progressions à deux chiffres chaque année. Notre appétit pour ces produits a plus que doublé en 5 ans ce qui porte le bio à 6,1 % de la consommation des ménages cette année. Si les enseignes de grande distribution restent le principal moteur des ventes de produits bio avec 55 % de part de marché (+ 2 points), on peut noter une très belle poussée, toute relative, en restauration hors foyer avec des achats qui progressent de 16,4 % depuis 2018, à 640 M€. La restauration collective reste le principal bastion (Loi EGalim aidant) puisqu’elle pèse pour 61 % de ce chiffre avec 389 M€ d’achats, en hausse de 21, 3 %, après une flambée de 28,3 % entre 2017 et 2018. Il faut dire que l'échéance de janvier 2022 qui va obliger la restauration collective à proposer au moins 20 % de produits issus de l'agriculture biologique ou en conversion, a bousculé les compositions de menus et les politiques d'achat. Derrière la restauration commerciale a aussi enclenché une dynamique puisque les achats de produit bio ont progressé de 9,5 % à 251 M€.

Une lancée qui devrait se poursuivre

A travers ces données qui placent dorénavant les Français devant les Allemands en termes de consommation par habitant et par an (178 € contre 81 € pour la moyenne européenne et 144 € pour nos voisins d’outre-Rhin), notre pays est dorénavant aux avant-postes sur le bio. Des produits qui, s’ils se trouvent dans le panier des ménages, ont également toutes les raisons d'être à la carte des restaurants. D’ailleurs interrogés en septembre dernier par CSA Research pour l’Agence Bio, les professionnels disaient déjà à 43 % avoir introduit des produits bio et 23 % des restaurateurs de la commerciale, déclaraient vouloir le faire en 2020.  Mieux encore, 50 % de ceux qui en achètent, introduisent dans leurs menus des ingrédients ou produit bio uniquement. Et 80 % des produits achetés sont d’origine française et plutôt des approvisionnements de proximité pour 67 % des profesionnels sondés. Parmi les 5 produits les plus achetés par les restaurateurs de la commerciale, selon le sondage, dans l’ordre les légumes frais (80 %), les fruits frais (78 %), les vins (63 %), les œufs (50 %) et les produits laitiers (50 %). Pour 56 % des professionnels interrogés, ces achats n’ont pas généré de surcoût et si un surcoût global est constaté, il n’excède pas 10 % pour 41 % des établissements. Pour limiter ou amortir ce surcoût, 86 % annonçaient contrôler le gaspillage.

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique