baromètre ipsos consommation budget alimentaire covid19
Tendances 1

Les Français revoient leurs priorités vers les courses alimentaires et les produits sains

17 Juillet 2020 - 3390 vue(s)
Dans un contexte anxiogène, il ressort du « Baromètre Shopper in-Store Media 2020 », que les Français, toujours sous contraintes budgétaires, recentrent leur budget sur les courses au détriment d’autres dépenses, et notamment les sorties hors-domicile. Ils accordent également davantage d'importance à la consommation de produits alimentaires sains.

La pandémie de coronavirus, et les incertitudes sur le plan économique et sanitaire qui en découlent, ont d’ores et déjà laissé des traces dans le comportement d’achat des Français. En effet, Ipsos, à la demande du spécialiste de la communication en point de vente in-Store Media, est allé sonder 2 000 shoppers français sur l’évolution de leurs habitudes d’achat pour leurs courses du quotidien. Il en ressort que 45 % d’entre eux déclarent faire leurs courses du quotidien à 10 € près ou moins, un chiffre pourtant en baisse de 13 points par rapport à 2019 (58 %). Et 50 % déclarent même ne pas vraiment compter (vs. 40 % en 2019). Bonne nouvelle direz-vous ? Oui et non, car ce recentrage vers les courses du quotidien se fait clairement au détriment d’autres postes de dépenses. 44 % des Français indiquent ainsi avoir l’intention de faire des économies sur leur budget sortie (2e rang juste derrière les dépenses high-tech), un coup dur donc pour la consommation hors-domicile. Toutefois, si la liste de courses est toujours présente chez 8 Français sur 10, seuls 16 % d’entre eux s’y tiennent strictement, comme l’année dernière. Ainsi, 83 % d’entre eux décident en magasin, avec ou sans liste préétablie. En imaginant que les Français aient 20 % de pouvoir d’achat supplémentaire dès le mois prochain, ils le consacreraient en premier lieu aux vacances pour 1 sondé sur 5 d’entre eux (21 %) puis à l’alimentation (17 %) !

La prime à l'origine

Même si la majorité des shoppers français font encore des grandes courses (81 % vs 80 % en 2019), la fréquence de celles-ci s’espace, 24 % d’entre eux les font tous les 15 jours (vs 18 % en 2019). Seuls les Parisiens se démarquent sur ce point du reste des Français, eux qui sont davantage adeptes des petites courses au fur et à mesure des besoins (38 % contre 19 % en moyenne en France). De manière générale, les courses restent une source de plaisir pour 54 % des Français (vs 46 % qui estiment que c’est une corvée). Le prix (30 %), mais aussi la composition ou l’origine d’un produit (25 %) et les promotions/réductions (24 %) sont des critères de choix jugés encore plus importants qu’avant, depuis la pandémie de la Covid-19. D’ailleurs, 82 % des sondés déclarent faire attention à manger sainement. Ce chiffre est en progression de 7 points par rapport à 2019 ! S’ils jugent globalement (81 %) qu’il est facile de se procurer des produits alimentaires « sains », seulement 59 % d’entre eux arrivent à concilier l’achat de produits alimentaires sains et responsables avec leur budget.

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique