GNI GNC Umih GNI
Tendances 0

Le GNI, l’Umih, le GNC, le SNRTC, vent debout contre la fermeture des restaurants

24 Septembre 2020 - 663 vue(s)
Suite aux annonces du ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran, qui contraint la fermeture des CHR dans certaines agglomérations françaises et la limitation des heures d'ouverture, 4 organisations professionnelles s’élèvent contre cette mesure et demandent son annulation.

Dans un communiqué commun, 4 organisations professionnelles sont montées au créneau pour dénoncer ce qu’elles appellent « une mesure injuste, discriminatoire et incohérente » tout en demandant aux pouvoirs publics le retrait immédiat de cette décision.

Il faut dire que les annonces du ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran, hier soir à la télévision, ont fait l'effet d'une bombe en annonçant la fermeture des bars au plus tard à 22 heures dans les zones d’alerte de circulation du virus comme Paris, Rennes, Nice, Bordeaux ou encore Lille et une fermeture totale, pendant 15 jours au moins des bars et des restaurants à Marseille, Aix-en-Provence et la Guadeloupe, à partir de samedi. Le GNI, l’Umih, le GNC et le SNRTC expliquent qu'ils iront jusqu'à défendre l’intérêt du secteur devant les tribunaux si besoin. Selon ce communiqué, Bruno Le Maire, ministre de l’économie, des finances et de la relance aurait indiqué en réunion téléphonique que de nouvelles mesures de soutien devraient être annoncées dans la journée. Les organisations professionnelles de prévenir que si elles n’étaient pas à la hauteur des attentes exprimées, la profession cesserait tous travaux avec le Gouvernement jusqu’à nouvel ordre.

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique