toulouse montpellier zone alerte maximale coronavirus
Tendances 0

Les agglomérations de Toulouse et Montpellier passent aussi en zone d'alerte maximale

12 Octobre 2020 - 387 vue(s)
Les villes de Toulouse et de Montpellier, ainsi que plusieurs communes de leurs agglomérations respectives, passeront en zone d’alerte maximale à compter de ce mardi 13 octobre à 0 h 00, et ce pour une durée de quinze jours. Conséquences directes : la fermeture totale des bars et l’application d’un protocole renforcé pour les restaurants.

Après Aix-Marseille, Paris, la Guadeloupe, puis Lille, Grenoble, Lyon et Saint-Etienne, samedi dernier, ce sera le tour des agglomérations de Toulouse et de Montpellier d’être placées en zone d’alerte maximale, synonyme de nouvelles mesures de restrictions sanitaires afin de tenter de ralentir la propagation de l’épidémie de coronavirus. Cette décision prendra effet à partir de ce mardi 13 octobre à 0 h 00. Mais elle était déjà dans les esprits depuis le point presse hebdomadaire du ministre de la Santé, Olivier Véran, jeudi dernier, faisant état d’un sursis pour les deux agglomérations le temps du week-end. « « Dix-sept communes* de l’agglomération toulousaine passent du niveau d’alerte renforcée au niveau d’alerte maximale. De plus, un certain nombre de communes (…) qui appartiennent au bassin de vie toulousain vont passer en niveau d’alerte renforcée », a ainsi rapporté hier le préfet d’Occitanie et de Haute Garonne, Etienne Guyot, dans un communiqué. Dans l’Hérault, ce sont 31 communes de la métropole de Montpellier qui sont concernées, ainsi que sept communes attenantes**.

Les CHR paieront un lourd tribut

Les mesures précises devraient être définies cet après-midi pour les deux agglomérations. Il devrait s’agir de la fermeture totale des bars, l’application d’un protocole renforcé pour les restaurants prévoyant notamment la fermeture à minuit en semaine et à 1 heure vendredi et samedi, sans oublier la mise en place du carnet de rappel. Par ailleurs, les foires et salons devraient être interdits pour les quinze prochains jours au moins. Sans oublier l’interdiction de rassemblements de plus de 10 personnes sur la voie publique et l’interdiction des rassemblements festifs, tels les mariages, dans des établissements recevant du public.

 

* Les mesures s’appliqueront à partir de ce mardi 13 octobre à 00 h 00, pendant quinze jours, pour Toulouse et les seize communes déjà classées en alerte renforcée le 25 septembre : Colomiers, Tournefeuille, Blagnac, Plaisance-du-Touch, Cugnaux, Balma, Castanet, Saint-Orens, Labège, Aucamville, Launaguet, L’Union, Portet, Ramonville, Auzeville et Quint-Fonsegrives.

** Il s'agit de Baillargues ; Beaulieu ; Castelnau-le-Lez ; Castries ; Clapiers ; Cournonsec ; Cournonterral ; Fabrègues ;  Grabels ; Jacou ; Juvignac ; Lattes ; Lavérune ; Le Crès ; Montaud ; Montferrier-sur-Lez ; Montpellier ;  Murviel-les-Montpellier ; Pérols ; Pignan ; Prades-le-Lez ; Restinclières ; Saint-Brès ; Saint-Drézéry ; Saint- Geniès-des-Mourgues ; Saint-Georges-d'Orques ; Saint-Jean-de-Védas ; Saussan ; Sussargues  ; Vendargues ; Villeneuve-lès-Maguelone ainsi que Teyran, Saint-Clément-de-Rivière, Saint-Gély-du-Fesc, Montarnaud, Palavas-les-Flots, Mauguio, Saint-Aunès.

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique