FoodXpert Food Invest
Tendances 4

FPCI Food Invest met le cap sur les chaînes à forte croissance et les startups dans l'univers du F&B

1 Avril 2021 - 1852 vue(s)
Après avoir lancé en 2018, leur société d’accompagnement et de conseil FoodXpert dans l’univers de l’alimentation et des boissons, Marc El Asmar et Alexandre Houpert sont passés à l’étape d’après. Ils ont contribué à la création du fonds d’investissement FPCI Food Invest pour les professionnels, en partenariat avec la société de gestion Inter Invest Capital. Objectif : entrer au capital d’entreprises innovantes et ambitieuses positionnées sur des secteurs en forte croissance du food service et de la FoodTech.

Au début de l’histoire, l’ambition de Marc El Asmar et Alexandre Houpert était, avec leur société d’accompagnement FoodXpert, de faire le trait d’union entre les entrepreneurs de l’alimentation et des boissons, et la sphère financière. Histoire de mettre leurs expériences combinées de la finance et du monde du F&B,  au service de professionnels entreprenants et innovants dans une perspective de création de valeur. « Parce qu’il existe un vrai fossé en France, entre le monde de l’entreprenariat et celui du capital investissement contrairement aux pays anglosaxons », explique Marc qui regrette la 6e place mondiale de la France sur le sujet. « Sur les 22 md$ alloués au capital investissement, rappelle-t-il, moins d’un milliard tombe dans l’escarcelle du F&B et, sur cette somme, l’essentiel est capturé par la FoodTech ». D’où leur intérêt marqué et leur contribution à la création et au lancement du fonds d’investissement FPCI Food Invest fin 2020. Avec une taille cible de 30 M€ en cours de souscription (50 M€ maximum), FPCI Food Invest, géré par Inter Invest Capital, vise donc à accompagner et accélérer les entreprises qui réalisent jusqu’à 30 M€ de CA dans lesquelles il est prêt à entrer, en minoritaire, en fonds propres ou quasi-fonds propre, jusqu’à 5 M€. 

Foodxpert Food Invest

Marc el Asmar et Alexandre Houpert, président et directeur général de FoodXpert

De la restauration fast casual à l’agro innovante

Respectivement Président et directeur général de FoodXpert, partenaire exclusif de Food Invest, Marc et Alexandre ont constitué un conseil stratégique composé de profils variés (dont notamment Ziad Joumblat expert du food service, Didier Valet, ex dirigeant à la Société Générale, le chef Grégory Cohen, Côme de Cherisey, ex-président de Gault&Millau, François Houpert (président d’Enodis…). Ensemble, ils sont chargés de déceler en amont les tendances et les mutations importantes du F&B, identifier les entrepreneurs et les cibles potentielles, analyser les produits/concept et le positionnement de chaque projet, apporter du soutien dans le développement des cibles et ensuite, de présenter les projets au comité d’investissement d’Inter Invest Capital. 5 segments sont dans le viseur : la restauration, la distribution, l’e-commerce, la production alimentaire et de boissons, le B2B, la Foodtech…. 

Passer de l’artisanat à un mode semi-industriel

Sur le volet restauration, l’intérêt est porté sur les acteurs positionnés sur le bien manger, le healthy avec des profils déjà bien digitalisés et tournés vers les canaux livraison. Ce sont principalement les chaînes de 5 à 15 points, plutôt positionnées sur un segment fast casual et porteur qui souhaiteraient passer à l’étape d’après.  « Nous leur proposons une boîte à outil pour se développer et accélérer leur croissance pour se transformer et s’organiser pour passer de l’artisanat à la phase semi-industrielle et se préparer à une levée de fonds». Pour le deuxième segment, la production alimentaire et la boisson, Food Invest s’intéresse aux sociétés qui se sont inscrites en réponses aux mutations d’usage autour du bio, du bien manger, du bien sourcé, du végan ou encore des protéines végétales. Même démarche pour les boissons différentiées. Pour le troisième, le B2B, la cible concerne les sociétés dont l’offre vient répondre aux acteurs positionnés sur les mutations en termes d’équipement, de packaging, de packs sanitaires… mais aussi les dark kitchens. Enfin, côté Food Tech, le FPCI vise les acteurs qui portent la transformation digitale du secteur, les caisses, les logiciels de réservation, de click & collect…

Dans son viseur, le fonds d’investissement professionnel, FPCI Food Invest s’est donné comme objectif d’entrer au capital de 15 à 20 sociétés sur les 4 prochaines années à hauteur de 10 à 40 % du capital. De quoi apporter la bouffée d’oxygène aux entrepreneurs et leur donner les moyens nécessaires pour muscler les équipes, et placer l’entreprise en phase conquête.

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Paul Fedèle Rédacteur en chef France Snacking Suivez Paul Fedèle sur Twitter @francesnacking
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique